Zoe Saldana : Refusée pour un rôle à cause de la couleur de sa peau?

Zoe Saldana : Refusée pour un rôle à cause de la couleur de sa peau?

Zoe Saldana : La peau trop claire?

Nouvelle polémique depuis l’annonce de Zoe Saldana d’interpréter le rôle de la chanteuse de jazz Nina Simone au cinéma. Rendue célèbre par Avatar, sa couleur de peau est jugée top clair par le New York Times.

Il y a un mois, le projet de biopic sur Nina Simone revenait sur le devant de la scène. Au départ, Mary J. Blige avait été présagée pour incarner le rôle au cinéma, puis, Zoe Saldana avait été fortement pressentie. Ce choix se retrouve alors au milieu d’une controverse : elle serait trop claire par rapport à celle de la femme qu’elle est censée incarner.

Selon le New York Times une cinglante discussion sur le net. Tiffani Jones, fondatrice du blog Coffee Rhetoric dénonce les travers d’Hollywood :

« Hollywood et les médias ont tendance à blanchir et à éclaircir beaucoup d’histoires, particulièrement en ce qui concerne les actrices noires. Quand est-ce qu’on va avoir le droit ne pas ressembler à ce que les médias considèrent comme l’apparence idéale des individus noirs ? ».

En parallèle, elle a mis en ligne une pétition pour que la réalisatrice Synthia Mort et le producteur préfèrent une comédienne « ressemblant davantage à Nina Simone. » La fille de la chanteuse, Simone Kelly, reconnaît le talent de Zoe Saldana mais lui préfère Whoopi Goldberg.

Quand la polémique rejoint l’histoire. En effet, si cette histoire fait autant couler d’encre c’est qu’aux Etats-Unis, Nina Simone fut une figure emblématique du mouvement des droits civiques dans les années 1960 et a écrit de nombreuses chansons en échos au racisme dont étaient victimes les Afro-américains à l’époque. Pour le Président de la National Association for the Advancement of Colored People :

« La question du casting est plutôt de savoir quel acteur est suffisamment « bankable » en ce moment, afin de se voir attribuer le financement nécessaire pour faire le film (…) Je douterais davantage de la capacité de la réalisatrice à faire le film plutôt que de Zoe Saldana  à incarner le personnage ».

Quant à Dana Polan, professeur d’études cinématographiques à l’Université Tisch School of the Arts de New York,

« il est clair qu’Hollywood opère souvent selon l’idée qu’une peau claire est plus « vendable » qu’une peau foncée et que n’importe quel acteur de couleur peut interpréter n’importe quel personnage de couleur. » La couleur de peau reste encore aujourd’hui et plus que jamais au cœur des polémiques.

Plus sur le sujet