Alors qu’il participait à la célèbre émission Jimmy Kimmel Live!, Robert Pattinson a déclenché une énorme polémique ! La raison ? Une scène zoophile dans le son dernier film, Good Time.

Alors que le synopsis du film ne parle en rien d’animaux, voilà que l’acteur de 31 ans a raconté les conditions d’une scène du film ... une scène un peu olé olé pour laquelle les réalisateurs étaient prêts à tout.

En effet, pour les besoins d’une scène zoophile, les réalisateurs, Ben Safdie et Joshua Safdie, avaient proposé à Robert Pattinson de masturber un chient pour de vrai. L’acteur a bien sur refusé, indiquant pendant l'émission qu'une prothèse avait été créée et que l'animal n'avait pas été touché de façon inappropriée.

Une anecdote qui a suscité bon nombre de réactions sur la toile, et pas que. En effet, PETA (Pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) a annoncé qu’une enquête serait ouverte pour s’assurer que l’animal n’a en rien été maltraité ou encore si la loi n’a pas été enfreinte.

Robert Pattinson a tenu à mettre les choses au clair

En tout cas, toute cette polémique autour de ses confidences dans l’émission a poussé l’acteur à s’exprimer via un communiqué pour clarifier la situation.

Oh mon Dieu, je ne sais pas si je peux raconter ça. Il y a beaucoup de choses dans ce film qui ont dépassé la limite de la réalité. C'était même au-delà de la limite. Initialement, il y avait une scène - je ne pense pas que je devrais dire ça - où mon personnage, Connie, a une sorte d'affinité avec les chiens. Il pense qu'il a été un chien dans une autre vie et qu'il a le contrôle sur les animaux. Et il y a eu cette scène que nous avons tournée (...) où je masturbais un chien. J'ai demandé au dresseur, parce que le réalisateur me disait : 'Fais-le vraiment, mec ! Sois pas une chochotte !', et le propriétaire du chien m'a dit : 'Tu peux. Tu dois juste masser à l'intérieur de ses cuisses'. J'ai refusé de le faire en vrai, donc on a fait un faux pénis.

Une explication qui devrait rassurer les protecteurs des animaux ...

Voilà que le film, bien que pas encore sorti dans nos cinémas, fait déjà parler de lui !