Les faits se sont déroulés dans la soirée du dimanche 22 octobre. Nos confrères de La Provence rapportent que le rappeur Jul a été arrêté alors qu'il roulait en excès de vitesse... et sous l’emprise de stupéfiants. Quant à son passager, il a été surpris en train de dissimuler une arme, un pistolet de calibre 9 mm. Une petite quantité de résine de cannabis a également été retrouvée sur cet homme qui serait connu des services de police.

Les deux hommes ont immédiatement été placés en garde à vue. Jul, de son vrai nom Julien Marie, aurait alors affirmé ne pas être au courant de la présence de l'arme dans son véhicule.

L'enquête se poursuit

Nos confrères du Parisien rapportent que le rappeur a finalement été libéré dans l'après-midi du lundi 23 octobre. Mais le rappeur n'est pas tiré d'affaire pour autant. Non, une source policière a indiqué à l'AFP que "l'enquête préliminaire se poursuit" sur "le volet de la possession de stupéfiants, la conduite sous stupéfiant ou le port d'une arme". Autrement dit, les ennuis continuent pour le rappeur mais également pour l'homme qui se trouvait à ses côtés dans le véhicule.