Le rappeur, Phife Dawg, fondateur du légendaire A Tribe Called Quest est mort à l’âge de 45 ans.

Souffrant de diabète depuis de nombreuses années, le rappeur du Queens, Phife Dawg et ex-complice de Q-Tip est décédé mardi 23 mars 2016.

Groupe de rap emblématiques des années 80 et 90 (formé en 1985 à New-York), A Tribe Called Quest vient de perdre l’un de ses trois membre fondateur, Malik Isaac Taylor (de son véritable patronyme). Ce dernier avait poussé le rap vers une dimension davantage artistique et spirituelle.

En effet, s’il n’est pas le groupe de rap qui a marqué les mémoires et rencontré le plus de succès, A Tribe Called Quest a marqué durablement le genre avec un style à la fois enjoué et politique, plein de poésies et marqué par l’influence du jazz.

Au sein du groupe, Phife Dawg se distinguait par sa petite taille (1,60m), sa voix légèrement nasillarde et un style percutant.

La cause de son décès n’a pas encore été établie, mais Phife Dawg composait depuis plusieurs années avec une santé fragile, puisqu’il souffrait de diabète de type 1 depuis vingt ans et avait fait l’objet d’une greffe de rein en 2008.

Il était à ce titre devenu l’un des porte-paroles de la lutte contre cette maladie.

De nombreux rappeurs et artistes de tous univers lui rendent hommage sur les réseaux sociaux :

Pour Chuck D, du groupe de rap Public Enemy, Phife était un «guerrier des mots», un «vrai conteur social enflammé», a-t-il tweeté mardi en réaction au décès de Malik Taylor :