Patrick Poivre d’Arvor explique comment Bernadette Chirac l’a aidé dans ses projets

Patrick Poivre d’Arvor explique comment Bernadette Chirac l’a aidé dans ses projets

Hier après-midi, Patrick Poivre d’Arvor était l’invité dans l’émission Vivement Dimanche présentée par Michel Drucker. Il en a profité pour parler de Bernadette Chirac qui la aidé à réaliser ses projets.

En effet, Patrick Poivre d’Arvor a vécu des moments difficile dans sa vie, notamment le décès de sa fille en 1995, qui a mis fin à ses jours alors qu’elle n’avait que 19 ans, victime d’anorexie mentale. Face à ce drame, Patrick Poivre d’Arvor a souhaité consacrer un lieu pour les adolescents souffrants de ce type de maladies. Pour l’accompagner dans ce projet, Bernadette Chirac était à ses côtés, elle l’a aidé à ouvrir un établissement au sein de l’hôpital Cochin. 

Sur le plateau de Vivement Dimanche, Patrick Poivre d’Arvor est donc revenu sur cette collaboration avec Bernadette Chirac. Avec beaucoup d’émotions, il a évoqué ce sujet, et a rappelé combien cette ancienne Première Dame s’est engagée.

Berna­dette a été vrai­ment formi­dable, son mari était alors à l’Élysée. Je suis allé la voir. (…) On a beau­coup parlé tous les deux et je lui ai dit qu’on en avait besoin, car c’est une mala­die taboue, on vous traite comme un fou. Et il fallait créer cet hôpi­tal qui a cruel­le­ment manqué à Laurence, leur fille, et à Solenn. Elle m’a dit : Je m’en occupe. Et elle, c’est un bull­do­zer. Son mari l’appelle la tortue, mais alors c’est une tortue bull­do­zer, quand elle décide de quelque chose, elle appelle plein de monde, même des oppo­sants poli­tique, pour déblayer les problè­mes… Tout ce qu’elle a voulu elle l’a obtenu

Grâce à cette collaboration, depuis 2004, l’établissement accueille de nombreux adolescents et les accompagne sur la voie de la guérison.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :