Ce sont de lourdes accusations qui ont été proférées contre Mariah Carey. Son ancien garde du corps, Michael Agnello, a décidé de révéler la manière déplorable dont il aurait été traité par celle qui vient de subir une gastrectomie.

Michael Agnello a été au service de Mariah Carey de juin 2015 à mai 2017. A en croire l’employé, cette expérience est loin de s’être bien passée. D’ailleurs, ce dernier a même déposé plainte contre la star qui lui devrait encore plus de 220 000 dollars !

Mariah Carey : Michael Agnello dévoile les oppressions subies

Michael Agnello a déclaré avoir été traité de nazi, skinhead, membre du Klu Klux Klan ou encore de suprématiste blanc. Mais pourquoi avait-elle une haine pareille pour son garde du corps ? D’après lui, Mariah Carey « voulait être entourée d’hommes noirs, pas de blancs. »

Pourtant, la couleur de peau du jeune homme n’aurait pas empêché la diva de le harceler sexuellement. Il a révélé à TMZ qu’elle s’adonnait « à des actes sexuels avec l’intention qu’ils soient vus par lui. »

Lors d’un séjour au Mexique, Mariah Carey lui aurait demandé de venir déplacer ses valises dans sa chambre. Elle l’aurait accueilli vêtue d’une nuisette transparente ouverte ! Bien qu’il souhaitait quitter les lieux, la chanteuse aurait insisté pour qu’il reste. Aucun contact physique n’aurait eu lieu.

L’équipe de Mariah Carey, qui n’est pas au courant des accusations de harcèlement sexuel, est en contact avec l’avocat de Michael Agnello. Ce dernier a refusé leur premier accord financier.

Affaire à suivre…