En 2012, la starlette des années 90 faisait une annonce choc. Elle révélait dormir dans la rue, avoir perdu la garde de ses trois enfants et se nourrir dans les poubelles.

Invité en début de semaine sur le plateau de Morandini Live, le producteur Jean-Luc Azoulay, son ex-employeur, déclarait ne plus avoir de ses nouvelles depuis quelques mois :

Certains membres de mon équipe sont partis à sa recherche, l’ont retrou­vée, lui ont proposé de l’aider, elle leur a dit qu’elle n’en avait pas besoin et les a envoyé bala­der. Donc si Mallaury nous entend et qu’elle a besoin de notre aide, qu’elle le fasse savoir. Mais elle a disparu et on n’a pas de nouvelles.

Il affirmait, visiblement préoccupé:

Mallaury a toujours été écorchée vive, un peu perchée. (...) Mais tout le monde l’aimait bien dans l’équipe, car elle était bonne camarade, gentille, bien élevée. Aujourd’hui, elle ne veut manifestement plus qu’on lui tende la main. Et c’est triste.

De singulières retrouvailles

Les dernières nouvelles de l'interprète de Lola remonteraient à l'hiver dernier. Selon Le Parisien, Gérard Pinteau, qui jouait son père dans Le Miel et les Abeilles, ainsi que François Rocquelin, qui a interprété le rôle d'Aristide, seraient partis à sa recherche et l'auraient retrouvée en piteux état. Ce denier relate au quotidien :

Fin 2016, nous avons retrouvé Mallaury assise sur une grille du boulevard des Italiens, un soir. Nous sommes allés l’aborder une première fois. Gérard s’est baissé et lui a pris le bras et elle s’est tout de suite braquée : '"Vous ne me touchez pas ! Allez-vous en !"  Nous sommes partis et sommes revenus un long moment plus tard. Cette fois, nous sommes restés debout et je lui ai proposé une cigarette, qu’elle a acceptée. La discussions s’est engagée.

 

Il ajoute que l'ex-star d'AB Productions se souvenait parfaitement d'eux et de leur passé commun mais refusait catégoriquement de l'évoquer ou de donner des nouvelles de ses enfants. Elle aurait martelé :

C’est le passé, je ne veux plus en parler. C’est mon choix d’être dans la rue, je n’ai pas besoin d’aide.

 

Mallaury Nataf tiendrait des propos totalement incohérents et semblerait folle :

Je lui ai proposé un sandwich, de manger avec nous, mais elle a refusé. Elle a pété un plomb, elle est malade, cela se voit dans son regard. Nous sommes partis sous le choc et avons téléphoné à Jean-Luc Azoulay. Nous avons tous peur que cela finisse mal, car le monde de la rue est dur. Et elle y est depuis des années. Mais comment l’aider ? Nous nous sentons démunis.

 

C'est une triste fin de parcours pour l'ancienne actrice de 45 ans qui paraît enfermée dans un monde qui, visiblement lui échappe...