L'appel à témoins du producteur Jean-Luc Azoulay a été entendu. La semaine dernière, il confiait, lors de son passage sur C8, ne plus avoir de nouvelles de Mallaury Nataf. Cela fait quelques années que l'ancienne héroïne du Miel et les abeilles connaît une véritable descente aux enfers. Devenue SDF, elle a refusé l'aide que les équipes du producteur lui ont proposée.

Sans nouvelles la comédienne,  Jean-Luc Azoulay  ne cachait pas son inquiétude. Ainsi il déclarait :

Si Mallaury nous entend, si elle a besoin qu’on l’aide, qu’elle le fasse savoir. Elle a disparu et on n’a pas de nouvelles.

Mallaury Nataf a quitté Paris

Son cri de détresse a été entendu. Si Mallaury Nataf ne s'est pas exprimée, des personnes l'ayant croisée ces dernières semaines ont décidé de témoigner.

Ainsi, Jean-Luc Azoulay explique à non confrères du Parisien :

Une employée de la CAF nous a appelé pour nous dire qu’elle s’était présen­tée récem­ment dans une antenne. Et d’autres témoi­gnages nous confirment qu’elle est vivante. C’est à la fois rassu­rant et inquié­tant, car elle ne donne de signe de vie à personne.

Selon d'autres témoignages, la comédienne aurait quitté Paris pour la banlieue. En effet, une employée de la RATP a expliqué l'avoir contrôlée et verba­li­sée le 1er octobre dernier, à la station de tram­way Les Mouli­neaux, à Issy-les-Mouli­neaux (92).

Cette-dernière déclare :

Je ne l’ai pas recon­nue. Elle était blonde, avec une queue de cheval, semblait en bonne santé et était habillée norma­le­ment, comme quelqu’un qui rentre du boulot, qui ne roule pas sur l’or mais pas non plus comme une SDF au bout du rouleau. Elle mangeait une salade de pâtes.

Ce n'est qu'en consultant sa carte d'identité qu'elle a reconnu l'ancienne star des séries AB.

Mallaury Nataf aurait donc quitté la zone parisienne qu'elle fréquentait habituellement, et ce pour des raisons de sécurité. En effet, les employés de deux brasseries situées dans les environs ont confié :

Nous ne l’avons pas vue depuis deux semaines, ce qui corres­pond à l’ar­ri­vée de clochards pas très sympa­thiques.

Espérons que Mallaury Nataf soit en sécurité.