Les derniers instants de vie de Lady Diana

Les derniers instants de vie de Lady Diana

Le 31 août 1997 est décédée à Paris la princesse du peuple, plus connue sous le nom de Lady Diana. Même si une multitude de documentaires ont tenté d’expliquer les dernières heures qui ont précédé la mort d’une des personnalités les plus appréciées de la planète, au final, on ne sait pas avec certitude les raisons qui ont conduit à ce terrible accident de voiture sous le pont de l’Alma.

Daniel Bourdon, policier de la Brigade Anti Criminalité de Paris était sur place au moment du drame. Dix-sept ans après, il a décidé de parler de cette expérience au Parisien.

Quand j’ai été appelé, je ne savais pas que la personne accidentée était Lady Diana. J’avais été seulement mis au courant que c’était une haute personnalité dont je devais assurer la sécurité à l’hôpital. Cela dit, j’ai compris que c’était elle quand je suis arrivé à l’hôpital. Avec mon équipe, nous avions pour mission de sécuriser les sous-sols de l’hôpital de la Salpêtrière. Il fallait notamment éviter qu’un paparazzi vole une photo. La princesse est arrivée sur une civière. Elle était inconsciente, les yeux fermés. Elle avait eu une artère pulmonaire arrachée et je sais aujourd’hui qu’il était quasi impossible de la sauver. Et pourtant, je n’ai jamais pensé qu’elle allait mourir. C’est en voyant la mine défaite des médecins sortant du bloc que j’ai compris qu’elle était perdue.

Une fois la princesse morte, les policiers de la BAC sont chargés de garder la chambre mortuaire.

Pendant 15 minutes, nous nous sommes recueillis et nous avons compris quel destin tragique elle avait eu. C’était un moment poignant. Son visage était magnifique, comme si elle dormait. Je lui ai parlé. Je lui ai dit à quel point je trouvais triste son destin. J’avais un tel sentiment de gâchis. Mais la thèse de l’accident est absurde, Lady Diana est morte dans un accident de la route bête et méchant !

Pour vous, Lady Diana a-t-elle été assassinée ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :