Joan Rivers dans un état critique : Elle est entre la vie et la mort

Joan Rivers dans un état critique : Elle est entre la vie et la mort

L’ac­trice et anima­trice de télé­vi­sion Joan Rivers avait été admise dans un état plus que critique à l’hô­pi­tal new-yorkais du Mont Sinaï  jeudi dernier. Lors d’un contrôle des cordes vocales, elle avait subitement cessé de respirer. Joan Rivers est à l’heure actuelle entre la vie et la mort. Elle est plongée dans un coma artificiel depuis ce vendredi.

D’après la chaîne E ! sur laquelle elle présente son émission « Fashion Police », l’animatrice de 81 ans est dans un état stationnaire mais critique après ce qui semble être un arrêt cardiaque.

Qui est Joan Rivers ?

Pour les fins connaisseurs de l’univers People, elle est la présentatrice vedette de l’émission Fashion Police sur la chaîne E !  Une émission très en vogue où elle critique avec humour et parfois avec virulence les tenues portées par les célébrités.  Elle a une longue carrière derrière elle : cinéma et animatrice télé.  Elle a même son étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood. Connue pour avoir eu recours à un nombre incalculable à la chirurgie esthétique( pas moins de 739 fois selon elle). Un planning ultra chargé  (MTV Award récemment) lui causerait du surménage et des problèmes de santé.

Joan Rivers restait hospitalisée vendredi soir à New York,

dans un état grave et inconsciente

dans un communiqué transmis par l’hôpital Mount Sinai. Elle a été plongée dans un coma artificiel après son arrivée à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire alors qu’elle se trouvait dans un cabinet médical du quartier de l’Upper East side pour un simple contrôle de ses cordes vocales.

L’inquié­tude plane sur l’état de santé de Joan Rivers, 81 ans. Aujourd’hui, sa carrière est en berne pour des raisons médicales.

L’an­nonce de cette hospitalisation a ému nombre de personnes telles qu’El­len DeGe­neres. Sa fille Melissa Rivers a répondu aux nombreux messages de soutien :

Je souhaite tous vous remer­cier pour votre amour incon­di­tion­nel et vos soutiens pour ma mère. Elle se repose confor­ta­ble­ment et est entou­rée des siens.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :