André-Pierre Gignac attaqué en justice pour reconaissance de paternité

André-Pierre Gignac attaqué en justice pour reconaissance de paternité

Deux ans déjà que Céline se bat pour qu’André-Pierre Gignac, la star marseillaise du ballon rond, reconnaisse sa fille maintenant âgée de 4 ans. Elle affirme que le footballeur serait le père de sa fille.

André-Pierre Gignac vient d’être attaqué en justice pour une reconnaissance de paternité. Elle aurait rencontré le footballeur au cours d’une soirée avec des amis. A peine remise d’une rupture douloureuse, Céline fait la connaissance d’André-Pierre Gignac qui est également son confident.

Je suis tombée enceinte sous pilule, par accident. Parce que je croyais qu’on était en train de vivre une vraie grande et belle histoire, j’ai décidé de garder le bébé.

Leur histoire s’arrêtera là. Malgré sa présence tout au long de sa grossesse, André-Pierre Gignac ne veut assumer son rôle de père. En août 2012, Céline décide d’attaquer le footballeur afin qu’il reconnaisse la fille.

Ce n’était plus possible. Je lui avais mis le marché en main : soit tu sors de ma vie, soit tu assumes. Il n’a fait ni l’un ni l’autre.

Convoqué au tribunal, L’ex star de football ne remet pas en cause sa relation avec Céline mais déclare que cette dernière

Avait décidé seule de garder l’enfant.

La jeune femme explique :

Je lui ai dit, c’est vrai, que j’en assumerais seule les conséquences s’il n’était pas prêt.

En octobre 2013, le tribunal de grande instance de Marseille ordonne à Jean-Pierre Gignac de se soumettre à un test de paternité. Ce dernier ne se présentera jamais au rendez-vous. Céline se démène corps et âme afin que sa fille puisse avoir un père.

L’avocat d’André-Pierre Gignac a refusé de commenter l’affaire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :