Adeline Blondieau a été mariée deux fois avec Johnny Hallyday, en 1990 puis en 1994. Longtemps après avoir divorcé du rockeur, la jeune femme a décidé, alors qu’elle le poursuit en diffamation, de l’accuser de viol. Elle a tout raconté devant le tribunal correctionnel de Paris et ses propos font froid dans le dos…

Adeline Blondieau vide son sac. Alors qu’elle est actuellement au tribunal pour son procès en diffamation contre les écrits de Johnny Hallyday et d’Amanda Sthers dans le livre Dans mes Yeux paru en février 2013, la star en profite pour parler d’un autre sujet bien plus grave qui lui tient beaucoup à coeur. Plus question pour l’actrice star de la série télévisée Sous le Soleil, de vivre avec le moindre regret. Le problème, c’est que personne ne sait si ce n’est pas un tissu de mensonges… Mais toujours est-il que les propos tenus par la jolie brune sont extrêmement graves. Voici en effet ce qu’elle a déclaré :

Il m'a violée quand j'avais 14 ans, 15 ans, chez mes parents.

D’après Adeline Blondieau, Johnny Hallyday venait lui rendre visite chez son père, alors qu’elle n’était même pas majeure, et était toujours complètement saoul. Il aurait joué avec elle, comme si elle n’était qu’un amusement, et dès qu’elle a eu 18 ans, il l’a demandée en mariage, devant tous ses amis et sa famille. Mais il n’était à priori pas du tout le prince charmant qu’on imagine avec celle qu’il a épousé en 1990. Adeline Blondieau le décrit en effet comme violent et alcoolique, et n'hésite pas à assassiner en public celui qu'elle a aimé pendant de nombreuses années mais qui selon elle la manipulait. Voici ce qu’elle a raconté :

Il a abusé de moi. On n'en a jamais parlé lui et moi. C’était un secret très violent, mais qui nous liait aussi d'une certaine façon.

La comédienne affirme qu’aujourd’hui, elle va bien, mais que pour y parvenir, elle a dû faire 10 ans d’analyse. Elle regrette vivement que Johnny Hallyday n’ait pas fait le déplacement au tribunal, même si son combat est perdu d’avance. En effet, les faits dénoncés ne peuvent donner lieu à aucune poursuite, le délai de prescription étant passé depuis déjà bien longtemps, Adeline Blondieau n’ayant jamais déposé plainte pour ces faits avant.

Le procès en cours n’a rien à voir avec cette histoire de viol puisque le frère d’ Adeline Blondieau, Alexandre Blondieau, avocat en charge du dossier, réclame 15 000 euros de dommages et intérêts pour réparer les propos tenus dans le fameux bouquin. Dans ce livre, Adeline Blondieau apparaît comme une déséquilibrée hystérique qui a fait du chantage pendant longtemps à Johnny Hallyday… Le jugement sera rendu le 3 novembre prochain.

Dur dur de savoir qui dit vrai dans toute cette histoire ! Qu’en pensez-vous ?