Le fils de la chanteuse Adele, Angelo, haut comme trois pommes et seulement 1 an, a déjà un compte en banque bien fourni. Il a déjà commencé à faire des économies. Sa maman est l'une des artistes les plus riches avec pas moins de 45 millions de livres (soit 56 millions d'euros). Selon The Guardian, le garçonnet a gagné son premier procès contre des paparazzis et a reçu un gros chèque à 5 chiffres de dommages et intérêts.

Angelo, fils d'Adele et de Simon Konecki, qui fêtera ses deux ans en octobre, avait été pris à son insu en photo par des paparazzis en 2013. Ses parents ont évidemment porté plainte et viennent de gagner le procès. L'agence anglaise Corbis Image UK se voit donc contrainte de reverser au fils d'Adele une somme à cinq chiffres que ses parents ont décidé de mettre de côté pour lui.

Le fait que les moments clés de sa vie, comme sa première sortie en famille ou sa première fois au jardin d'enfants, soient systématiquement photographiés et publiés à travers le monde contre la volonté de sa famille est un problème très grave et triste.

A déploré Jenny Afia l'avocate d'Adele.

Les parents pensent que ces images font parties de leurs vies de famille dans laquelle les paparazzis n'ont aucun droit de s'immiscer.

Adele a toujours su être :

Extrêmement reconnaissante au public et à la presse pour leur soutien dans sa carrière.

Très discrète, Adele est une maman anti paparazzi et veille sur sa progéniture. Elle sait sortir les crocs lorsque cela est nécessaire. Depuis la naissance de son fils en octobre 2012, elle n'a jamais tenté de monnayer des photos de son enfant à des tabloïds et n'a pas utilisé les réseaux sociaux pour promouvoir la photo de son fils contrairement à d'autres stars telles que Beyoncé ou Booba.

Lorsque les photos d'Angelo se sont retrouvés étalées au grand jour dans les médias, elle s'est mise dans une colère noire et a vite riposté par une attaque en justice. Elle a remporté le procès au plus grand dam du compte bancaire de son fiston.

The Guardian rapporte qu'Angelo a gagné son premier procès anti-paparazzi ce mercredi 23 juillet. Le bambin pourra profiter pleinement de l'argent à sa majorité. Après cette décision de justice, Adele a fait savoir à ses avocats qu'Angelo ne sera jamais :

Une propriété publique.

Les prochains paparazzi sont prévenus et n'ont qu'à bien se tenir.