Prince Harry revanchard ? Son attitude rebelle ne serait pas anodine

Prince Harry revanchard ? Son attitude rebelle ne serait pas anodine
D'après certains experts de la famille royale, le prince Harry voudrait "punir" volontairement sa famille pour le traitement qu'a subi sa femme, Meghan Markle, lors de son arrivée au sein de la famille royale britannique.

Entre le prince Harry et les siens, la réconciliation ne semble pas vraiment être à l’ordre du jour. Après avoir renoncé à ses engagements royaux et s’être exilé en famille en Californie, le prince a assené le coup de grâce à la famille royale britannique en accordant avec Meghan Markle une interview choc à Oprah Winfrey, en mars dernier.

Oprah Winfrey avoue avoir été choquée par les révélations faites par Meghan Markle et Harry
Meghan & Harry lors de l’interview avec Oprah Winfrey ©YouTube CBS

Depuis, le duc de Sussex est en très mauvais termes avec ses proches, bien que chacun ait fait bonne figure face caméra lors des funérailles du prince Philip, le 17 avril 2021. Car en privé, le prince Harry aurait reçu un accueil plus que glacial à son retour au Royaume-Uni. De quoi très justement vite fait de le refroidir. Il ne s’est donc pas attardé dans son pays natal et est rapidement retourné aux États-Unis, faisant ainsi faux bond à la reine Elizabeth II pour son anniversaire.

Un vif ressentiment ?

Si l’on en croit ses dernières déclarations, le prince Harry ne semble pas avoir envie d’apaiser les tensions. Dans le podcast Armchair Expert, de l’acteur Dax Shepard diffusé ce 13 mai dernier, il a fait de nouvelles révélations au sujet de son éducation en tant que membre de la famille royale. Et encore une fois, il ne s’est pas montré tendre avec les siens.

Le papa d’Archie, qui aura bientôt une petite sœur, a en effet comparé son enfance à un « mélange du Truman Show et d’un zoo ». Encore traumatisé par le traitement qu’a subi sa mère, la regrettée Lady Diana, de la part des médias, il a justifié son choix d’avoir quitté Londres pour « briser le cycle de la douleur et de la souffrance ». Il en a également profité pour adresser un subtil tacle à son père, avec qui il ne s’entend plus :

Il m’a traité comme il avait été traité.

Et d’affirmer que ses enfants seront quant à eux éduqués bien différemment :

Je vais tout faire pour mettre fin à cette transmission.

Des propos qui ne devraient pas encourager à une prochaine réconciliation.

Des actions délibérées ?

Si de nombreux Britanniques s’accordent à croire que Meghan Markle serait à l’origine du comportement revanchard du prince Harry, pour d’autres, il en serait tout autrement.

Mort du prince Philip : L'hommage du prince Harry et de Meghan Markle vivement critiqué
Prince Harry et Meghan Markle @ Dr

En effet, selon Angela Levin, le fils cadet du prince Charles ne serait aucunement manipulé par son épouse et agirait de manière totalement délibérée. L’experte de la famille royale a ainsi déclaré sur le plateau de Good Morning Britain ce dimanche 16 mai :

Je pense qu’il sait exactement ce qu’il fait. Les gens n’arrêtent pas de dire qu’il est un idiot mais je ne pense pas qu’il le soit. Je pense qu’il sait exactement ce qu’il dit et il veut leur faire du mal pour les punir parce qu’il sait qu’ils lui ont fait du tort, à lui et à Meghan Markle.

Une attitude vindicatrice totalement assumée, qu’a déplorée l’experte :

Harry n’essaye pas de comprendre. Je pense que c’est choquant et terriblement bouleversant.

Le prince Charles, le prince William, le prince Harry @Samir Hussein/WireImage
Le prince Charles, le prince William, le prince Harry @Samir Hussein/WireImage

Alors, vrai ou faux ? Le prince Harry a-t-il réellement l’intention de couper définitivement les ponts avec sa famille et de ternir son image ?

En attendant, les Sussex font parler d’eux pour une autre raison qui a beaucoup fait réagir. Leur nouvelle collaboration avec le groupe Procter and Gamble, multinationale américaine qui commercialise des produits de beauté, a valu de vives critiques au couple rebelle. Un nouveau scandale dont les jeunes mariés se seraient bien passés et à propos duquel ils devront bientôt rendre des comptes.

Apparemment, le duc et la duchesse de Sussex n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,