Meghan Markle et le prince Harry : 6 choses à retenir de leur interview face à Oprah Winfrey

Meghan Markle et le prince Harry : 6 choses à retenir de leur interview face à Oprah Winfrey
Comme promis, le prince Harry et Meghan Markle n'ont pas mâché leurs mots face à Oprah Winfrey. Les deux tourtereaux n'ont pas hésité à faire des révélations explosives. Voici ce qu'il faut retenir de leur entretien...

C’est ce dimanche 7 mars 2021 que la chaîne américaine CBS a dévoilé l’interview tant attendue du prince Harry et de Meghan Markle. Comme promis, les deux tourtereaux n’ont pas mâché leurs mots, évoquant sans détour leur vie à Kensington Palace. Les tensions avec les membres de la famille royale, les mensonges du Palais, mais également le sexe de leur deuxième enfant… Découvrez les révélations choc du duc et de la duchesse de Sussex !

Meghan Markle dans l'embarras quelques jours avant sa grande interview choc
Meghan Markle @DR

Meghan Markle pointe du doigt les mensonges du Palais

Meghan Markle ne garde pas vraiment un bon souvenir de son arrivée au sein de la famille royale. En effet, la duchesse de Sussex lâche :

Quand j’ai rejoint cette famille, j’ai vu mon passeport, mon permis de conduire, mes clés pour la dernière fois – tout cela est confisqué.

Une situation qui s’est aggravée après son mariage avec le prince Harry :

J’ai compris que non seulement je n’étais pas protégé, mais qu’ils étaient prêts à mentir pour protéger les autres membres de la famille.

Et d’ajouter :

Ils n’étaient pas disposés à dire la vérité pour me protéger et protéger mon mari.

Ainsi, Meghan Markle estime ne pas avoir été protégée par le Palais… et avoue même avoir pensé au pire.

Des pensées suicidaires

En effet, la femme du prince Harry a avoué avoir eu des pensées suicidaires alors qu’elle était enceinte du petit Archie. Meghan Markle se souvient qu’à l’époque, elle « ne pouvait pas être laissée seule » et qu’elle avait confié au prince Harry qu’elle « ne voulait plus être en vie ». Ainsi, elle accuse Buckingham Palace d’avoir refusé de l’aider car elle n’était pas une « employée rémunérée » :

Je savais que si je ne le disais pas, je le ferais. Je ne voulais tout simplement plus être en vie. Et c’était une pensée constante très claire, réelle et effrayante. (…) J’ai dit que je devais aller quelque part pour obtenir de l’aide. J’ai dit que ‘je n’avais jamais ressenti cela auparavant, et que j’avais besoin d’aller quelque part’. Et on m’a dit que je ne pouvais pas, que ce ne serait pas bon pour l’institution.

Et d’ajouter :

Ils ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire pour moi.

Racisme au sein de la famille royale

En plus de ne pas avoir été protégée par le Palais, Meghan Markle a assuré que certains proches du prince Harry étaient préoccupés quant à la couleur de son fils Archie. Ainsi, ils ont exprimé des « inquiétudes (…) quant à savoir à quel point sa peau serait foncée » et « à quoi cela ressemblerait ».

Qui a tenu de tels propos ? Le prince Harry a tout simplement refusé de le dévoiler.

Le jour où Kate Middleton a fait pleurer Meghan Markle

Meghan Markle a également tenu à mettre fin à la rumeur selon laquelle elle avait fait pleurer Kate Middleton quelques jours avant son mariage. Ainsi, la duchesse de Sussex affirme que c’est l’inverse qui s’est produit. En effet, c’est la femme du prince William qui l’a fait pleurer.

Meghan Markle se souvient :

Quelques jours avant le mariage, elle était contrariée par quelque chose concernant – oui, le problème était correct – les robes de demoiselle d’honneur, et cela m’a fait pleurer, et cela m’a vraiment blessée.

Mais la duchesse de Cambridge s’est tout de suite excusée :

Elle m’a apporté des fleurs et un mot, pour s’excuser. Elle a fait ce que j’aurais fait si je savais que j’avais blessé quelqu’un, n’est-ce pas, pour en assumer la responsabilité.

Si elle refuse de blâmer Kate Middleton, Meghan Markle se souvient toutefois :

Ce qui était difficile à surmonter, c’était d’être blâmée pour quelque chose que non seulement je n’ai pas fait, mais qui m’est arrivé.

Et de préciser :

Je ne partage pas cette anecdote sur Kate pour la dénigrer. En aucune façon. J’espère qu’elle voudrait elle aussi que la vérité des faits soient rétablie.

Le prince Harry évoque ses relations avec le prince Charles et le prince William

Le prince Harry s’est également prêté au jeu des questions / réponses. Ainsi, il s’est confié sur ses relations avec son père, le prince Charles. Le duc de Sussex a avoué qu’il s’est vraiment senti déçu par son père. Et pour cause, celui-ci a décliné tout ses appels après sa décision de quitter la famille royale.

Aujourd’hui, le père et le fils se parlent à nouveau… mais il y a encore « beaucoup de travail à faire » :

Je me sens vraiment déçu, car il a vécu quelque chose de similaire. Il sait à quoi ressemble la douleur, et Archie est son petit-fils. Je l’aimerai toujours, mais il y a eu beaucoup de mal.

Le prince Harry en a conscience, le prince Charles et le prince William sont « piégés » par les conventions de la monarchie. « Ils ne peuvent pas partir. Et j’ai une immense compassion pour ça », précise-t-il.

Quant à ses relations avec le prince William, le prince Harry révèle :

J’aime William, c’est mon frère, nous avons traversé l’enfer ensemble, nous avons une expérience commune, mais nous étions sur des chemins différents.

Le sexe de leur bébé révélé

Le prince Harry et Meghan Markle bientôt parents : La reine Elizabeth II était-elle au courant ?
Meghan Markle et le prince Harry @Instagram

C’est en Californie, à des milliers de kilomètres de la famille royale, que le prince Harry et Meghan Markle ont décidé d’écrire un nouveau chapitre de leur vie. Ainsi, dans quelques mois, ils agrandiront leur petite famille. Les futurs parents n’ont pas hésité à révéler le sexe de leur bébé. En effet, les deux tourtereaux ont révélé attendre une petite fille !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,