Prince Harry et Meghan Markle règlent leurs comptes ! Retour sur leur année 2021

Prince Harry et Meghan Markle règlent leurs comptes ! Retour sur leur année 2021
Exilés aux États-Unis depuis début 2020, le prince Harry et Meghan Markle avaient bien l'intention de régler leurs comptes avec les Windsor. Ils ont fait trembler la famille royale britannique à la suite de déclarations à chaque fois un peu plus assassines dans la presse.

Si l’on se fie à la décision du prince Harry et Meghan Markle de quitter le Royaume-Uni et de renoncer à leurs engagements royaux, il faut croire que la vie de château n’est en réalité pas un enchantement. Début 2020, quelques mois après la naissance de leur petit Archie, le couple met le cap sur le Canada avant de s’installer dans le très chic quartier californien de Montecito.

Meghan Markle et le prince Harry
Meghan Markle et le prince Harry @ SIPA

Et à présent, entre le prince Harry et ses proches, rien va plus. Les tensions ont commencé lorsque le fils cadet du prince Charles a évoqué son souhait d’épouser l’ancienne actrice de la série Suits : avocats et associés. Une décision jugée un peu précipitée par le prince William, qui en a fait part à son cadet. Mais ses recommandations auraient rendu furieux le prince Harry,qui a envoyé paître le duc de Cambridge. Depuis cet incident, les relations entre les deux frères se sont grandement dégradées.

Le prince William et le prince Harry
Le prince William et le prince Harry @ DR

Des déclarations accablantes pour les Windsor

Bien qu’ils jouissent désormais d’une vie sans contrainte aux États-Unis, le prince Harry et Meghan Markle n’en avaient cependant pas fini avec la famille royale britannique. Cette année, ils ont ainsi multiplié dans la presse les déclarations à charge contre la Couronne.

En mars dernier, le couple rebelle accordait une interview choc à Oprah Winfrey. De quoi faire trembler Buckingham Palace. Meghan Markle avait déclaré avoir eu des « pensées suicidaires » lorsqu’elle vivait auprès de sa belle-famille. Son fils, Archie, aurait même été victime de racisme alors qu’il n’était même pas encore né. Des propos immédiatement démentis par le prince William et qui ont même poussé la reine Elizabeth II à riposter juridiquement.

Prince Harry, Meghan Markle et Oprah Winfrey
Prince Harry, Meghan Markle et Oprah Winfrey @ REUTERS / HARPO PRODUCTIONS

Le prince Charles dans le viseur du prince Harry

Par la suite, c’est le prince Harry qui a balancé sur les membres de sa famille. Et il n’y est pas allée de main morte en ce qui concerne son père. Le duc de Sussex s’entretenait en mai dernier avec l’acteur Dax Shepard, dans son podcast Armchair Expert. Il y a évoqué son enfance, dont il ne garde visiblement pas un bon souvenir.

Le papa d’Archie et Lilibet a comparé son éducation de petit prince à « un mélange entre The Truman Show et vivre dans un zoo ». Et d’avouer que son père avait toujours préféré faire passer le devoir avant tout :

Il m’a traité comme il a été traité.

A-t-il déclaré, sous-entendant que le duc de Cornouailles n’était pas du genre affectueux.

Les princes Charles et Harry
Les princes Charles et Harry @ Bestimage

Ses révélations ont profondément attristé la reine Elizabeth II, qui faisait à l’époque encore le deuil du prince Philip. Ce dernier s’était également dit « bouleversé » par le Megxit, reprochant aux époux rebelles leur manquement au devoir. Décédé le 9 avril 2021 à l’âge de 99 ans, le duc d’Édimbourg n’a jamais revu son petit-fils depuis son départ de Londres.

S’il se murmure que le prince Charles pourrait bien pardonner ses affronts à son fils, que les Windsor se préparent toutefois à une nouvelle riposte. En effet, le prince Harry s’apprête à sortir ses mémoires l’année prochaine, dans lesquelles il pourrait bien balancer d’autres anecdotes embarrassantes à l’égard de ses proches.

La famille royale britannique est également impliquée malgré elle dans l’affaire Jeffrey Epstein. Le prince Andrew, grand ami de l’homme d’affaires qui se serait suicidé en prison en août 2019, est en effet visé par des accusations de viol sur mineure. Des faits qui remonteraient à 2001.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,