#QVEMF : Terry démontre avec une belle preuve qu’elle n’est pas raciste

#QVEMF : Terry démontre avec une belle preuve qu’elle n’est pas raciste

Dans la télé réalité dès qu’un des candidats fait un pas de travers tout le monde est au courant, et ça fait polémique. Ça a été le cas il y a peu pour Terry qui, sur Twitter avait eu des propos jugés comme racistes par les internautes. Encore critiquée par de nombreuses personnes, la jeune femme a sorti la preuve qu’il fallait pour faire taire tout le monde ! Découvrez en images.

En effet, il y a quelque temps la belle Terry prétendante de Shake dans Qui veut épouser mon fils saison 4, s’est classée violemment avec Carisse une des autres participantes au programme. Un clash qui s’est terminé par des propos racistes de la part de Terry sur les réseaux sociaux. Une chose que de nombreux internautes ont partagée puis diffusée de façon à ce qu’un maximum de personnes soient au courant du racisme de la jeune femme. Or, Terry est allé s’expliquer dans le bain de Jeremstar car elle en avait assez d’avoir cette étiquette totalement fausse.

Malheureusement pour elle rien ne s’est atténué et Terry continue à recevoir de nombreux messages qui la traitent de raciste. Entre cette dernière et Carisse la guerre est loin d’être terminée puisque si vous les suivez sur les réseaux sociaux vous pouvez voir qu’elles se clashent toujours autant. Mais ça ce n’est pas le problème pour Terry qui est en guerre avec de nombreux candidats de télé réalité telles que Julien Bert, Aurélie Dotremont ou encore Eglantine des Princes De l’Amour. Par contre son étiquette de raciste ça Terry ne l’accepte plus, et c’est pour ça qu’elle a choisi de balancer une photo plutôt sexy sur les réseaux sociaux d’elle et son ex petit ami de couleur. On vous laisse découvrir cette jolie preuve ci-dessous.

Une réponse aux internautes plutôt claire non ? Ça fera peut-être taire quelques internautes qui l’attaquent régulièrement. À suivre !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :