Prince Harry : Utiliserait-il la mort de sa mère à des fins lucratives ? Des accusations choc

Prince Harry : Utiliserait-il la mort de sa mère à des fins lucratives ? Des accusations choc
D'après certains observateurs, le prince Harry, actuellement en froid avec les siens, utiliserait la mort de sa mère, Lady Diana, a son avantage. Des accusations choc qui ne devraient pas redorer l'image déjà sérieusement écornée du duc de Sussex.

Entre le prince Harry et les membres de la famille royale, les tensions sont toujours aussi vives. Depuis son départ en famille aux Amériques, le fils cadet du prince Charles ne rate pas une occasion de faire part de son ressentiment envers les siens. Notamment à travers divers entretiens avec la presse à chaque fois plus accablants.

Après l’interview choc accordée à Oprah Wnfrey avec sa femme Meghan Markle, le prince Harry s’est ensuite laissé allé à d’autres déclarations assassines. Des propos qui ont profondément peiné ses proches.

Si certains estiment que cette attitude serait purement réfléchie dans le but de faire payer aux Windsor l’accueil réservé à Meghan Markle, d’autres préfèrent croire que le papa du petit Archie agirait seulement dans un but intéressé.

Mort du prince Philip : Le prince Harry est arrivé à Londres "Il se sent coupable"
Le prince Harry @ ADRIAN DENNIS/AFP

Un traumatisme qui arrange bien ?

C’est à l’âge de 12 ans que le prince Harry perd sa mère. La regrettée princesse Diana est décédée dans un accident de voiture en août 1997 à Paris alors qu’elle tentait d’échapper aux paparazzis. Une disparition qui a eu un effet dévastateur sur le duc de Sussex. Par la suite, celui-ci a longtemps fait la une des tabloïds britanniques durant sa jeunesse à cause de son comportement parfois scandaleux.

Princesse Diana, prince Charles, Harry et William
Princesse Diana et les princes Charles, Harry et William @ Shutterstock

Visiblement toujours bouleversé par la mort de sa mère, le petit-fils préféré d’Elizabeth II voue désormais une haine farouche aux médias, qu’il a toujours jugés responsables du décès de sa mère.

Encore une fois, le prince Harry a évoqué face à Oprah Winfrey les difficultés qu’il a eu à surmonter après la mort de Lady Diana. Et d’expliquer qu’il n’avait pas pu réellement « pleurer {sa} mort ». De touchantes déclarations qui n’ont toutefois pas réussi à émouvoir Phil Dampier, expert de la Couronne britannique.

Un fils opportuniste ?

En effet, d’après Phil Dampier, interrogé par le Sun ce vendredi 4 juin, les « pleurnicheries » du mari de Meghan Markle ont transformé la mort de Diana en « une petite entreprise profitable« .

L’expert a par la suite expliqué que les princes William et Harry ont fait leur deuil de manière bien différente, tout comme leur destin déjà tout tracé. Du moins, pour le duc de Cambridge, qui s’assoira en temps voulu sur le trône d’Angleterre :

Avec Harry, il faut faire attention. Car il a des problèmes de santé mentale et il a très certainement contenu tout ça durant des années. (…)

A affirmé Phil Dampier. Et d’ajouter :

William a perdu sa mère aussi mais il n’est pas là à le crier sur tous les toits à chaque fois.

Depuis son mariage avec Meghan Markle, le prince Harry s’est d’abord brouillé avec son frère avant de se mettre tout le reste de sa famille à dos. Mais également une bonne partie des Britanniques et des Américains, apparemment las que le prince choisisse de laver son linge sale sale en public. Alors qu’il a toujours été une personnalité très appréciée, sa côte de popularité vient de sérieusement dégringoler.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :