Princesse Diana manipulée : un odieux stratagème à l’origine de son historique interview de 1995

Princesse Diana manipulée : un odieux stratagème à l’origine de son historique interview de 1995
Voir le diaporama
2 Photos
princesse-diana-manipulee-un-odieux-stratageme-a-l-origine-de-son-historique-interview-de-1995
Princesse Diana manipulée : un odieux stratagème à l’origine de son historique interview de 1995
princesse-diana-manipulee-un-odieux-stratageme-a-l-origine-de-son-historique-interview-de-1995

Martin Bashir @GettyImages

princesse-diana-manipulee-un-odieux-stratageme-a-l-origine-de-son-historique-interview-de-1995
Princesse Diana manipulée : un odieux stratagème à l’origine de son historique interview de 1995
princesse-diana-manipulee-un-odieux-stratageme-a-l-origine-de-son-historique-interview-de-1995

Mariage Lady Diana et prince Charles

La princesse Diana aurait-elle été manipulée ? D'après les informations du Daily Mail, la célèbre interview de la princesse de Galles en 1995 serait en réalité le résultat d'un odieux stratagème monté par le journaliste Martin Bashir.

Le mariage du prince Charles et de la princesse Diana n’aura pas été des plus heureux, loin de là. L’union était en fait un mariage arrangé par leurs deux familles, les futurs époux ne s’étant vus que treize fois entre leur première rencontre et la cérémonie, qui a eu lieu en 1981. Il faut dire qu’à l’époque, le fils aîné de la reine Elizabeth II était déjà âgé de 33 ans. Il devenait donc urgent pour la Couronne d’assurer la descendance.

 

Princesse Diana manipulée : un odieux stratagème à l'origine de son historique interview de 1995
Mariage Lady Diana et prince Charles

Le profil de Diana Spencer, choisie pour son ascendance aristocratique et son apparente docilité, semblait être un très bon parti pour le prince Charles, qui n’a pas vraiment eu son mot à dire. Il s’est ainsi résigné à accomplir son devoir et a dû renoncer à l’amour de sa vie, Camilla Parker-Bowles.

Un mariage raté

Après la naissance des princes William et Harry, leur père cessera de jouer la comédie et retournera dans les bras de Camilla Parker-Bowles, avec qui il n’avait jamais vraiment coupé les ponts. Une infidélité dont il ne se cachera pas et que son épouse balancera lors d’une interview historique en 1995.

 

Le 20 mars 1995, la BBC diffusait, dans son émission Panorama, une interview de la princesse Diana, au grand dam de Buckingham Palace. Alors séparée du prince Charles, celle-ci avait accepté de se livrer sans concessions face au journaliste star de la chaîne, Martin Bashir.

La princesse défunte avait évoqué, face caméra, son mal-être ainsi que ses relations plus que tendues avec sa belle-famille. Elle avait également confirmé les rumeurs de tromperie du prince Charles en lâchant une phrase lourde de sens, mais toujours avec son flegme britannique :

Nous étions trois dans ce mariage. C’est un peu trop.

L’interview, réalisée dans le plus grand secret, a été visionnée par des milliers de téléspectateurs dans le monde entier et a mené au divorce du couple l’année suivante. Mais si l’on pouvait croire que l’ancienne duchesse de Cornouailles avait l’intention de se venger du père de ses enfants, le Daily Mail affirme quant à lui qu’elle aurait été en réalité mise au pied du mur.

Un journaliste peu scrupuleux ?

D’après un article du tabloïd anglais publié le 2 novembre 2020, la mère du duc de Cambridge aurait été manipulée par le journaliste Martin Bashir, qui a mené l’interview.

 

Princesse Diana manipulée : un odieux stratagème à l'origine de son historique interview de 1995
Martin Bashir @GettyImages

Soucieux d’obtenir un scoop, de l’audience et des informations croustillantes à propos de la famille royale, il n’aurait pas hésité à se jouer de la princesse, en lui présentant de faux relevés bancaires prouvant qu’un de ses employés monnayait des informations sur sa famille et son mode de vie. Après l’avoir convaincue qu’elle était mise sur écoute et espionnée par le MI5 (services secrets britanniques), le journaliste de la BBC aurait persuadé princesse Diana de couper l’herbe sous le pied aux taupes de son entourage en lui accordant un entretien exclusif.

Des arguments qui auront su faire leur petit effet car la princesse des cœurs, bien que mise en garde par son frère, se montrera plutôt loquace, visiblement soulagée de pouvoir vider son sac.

Tim Davie, le nouveau patron de la BBC, aurait envoyé une lettre d’excuses à Charles Spencer, le frère aîné de Lady Diana, mais ne trouverait cependant rien à redire quant aux méthodes de son journaliste star, qui réunit des millions de téléspectateurs.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :