Eva Green s’exprime suite à l’affiche polémique de Sin City 2

Eva Green s’exprime suite à l’affiche polémique de Sin City 2
View Gallery
1 Photos
Eva Green réagit suite à la polémique de l’affiche Sin City 2
Eva Green s’exprime suite à l’affiche polémique de Sin City 2
Eva Green réagit suite à la polémique de l’affiche Sin City 2

 Eva Green est actuellement à l’affiche du film Sin city 2.  Cette affiche a fait l’objet de nombreuses controverses et a été même  censurée aux Etats-Unis par la Motion Picture Association. L’actrice  a répliqué dans une interview donnée à  Vanity Fair.

C’est  beaucoup de bruit pour rien .

L’affiche mise en cause a créé un scandale car la tenue sexy adoptée par Eva Green n’est pas au goût de tout le monde. La Motion Picture Association of America, organisme chargé de la classification des films et des visas de diffusions du matériel publicitaire  a tout simplement fait d’interdire l’affiche. Ce qui a provoqué un buzz et une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux. Eva Green n’est pas restée de marbre face à ce tollé :

C’est beaucoup de bruit pour rien. Je trouve ça réellement étrange. C’est juste histoire de se faire de la publicité.

L’actrice française, qui vit maintenant à Hollywood , regrette que cette histoire ait pris des proportions non justifiées :

Il y a tellement plus d’autres choses violentes dans l’industrie du cinéma que cette affiche semble très douce. Je ne suis pas nue. Tout y est suggéré. Cette photo est même très sexy, mais je ne sais vraiment pas quoi dire si elle choque les gens.

Le nouveau film de Robert Rodriguez , dont la sortie est prévue  le 17 septembre en France, se retrouve donc au centre de la polémique et suscite encore plus d’intérêt. Ce deuxième volet de  Sin City   réunit un casting de choc : Josh Brolin, Jessica Alba, Eva Green, Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt, Rosario Dawson, Jamie Chung, Mickey Rourke, Juno Temple, Jeremy Piven, Ray Liotta ou encore Lady GaGa.

Pensez vous que cette polémique ait lieu d’être ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :