Les confessions émouvantes de Claire Chazal à propos de l’amour

Les confessions émouvantes de Claire Chazal à propos de l’amour

Claire Chazal se livre sans tabou sur sa vie intime pour le dernier numéro du Divan de Marc-Olivier Fogiel. La journaliste et présentatrice du JT s’est confié comme jamais aux questions posées par son confrère. Un témoignage émouvant.

Sa tendre enfance, son fils, ses compagnons, Claire Chazal s’épanche sur sa vie privée. Passionnée par la danse, elle se tournera finalement vers le journalisme. Présentatrice pendant près de vingt cinq ans, on ne sait pas grand chose de sa vie privée. Il faut dire qu’elle est très discrète. Mariée pour la première fois à Xavier Couture, alors directeur général adjoint de TF1, en 2000 avant de divorcer trois ans plus tard. Elle a un fils, François (20 ans), né de sa relation avec Patrick Poivre d’Arvor, et est l’ex-compagne de Philippe Torreton et d’Arnaud Lemaire.

Claire Chazal est une grande solitaire comme en atteste ses relations amoureuses libres. Elle a connu plusieurs hommes et en donne la raison à Marc-Olivier Fogiel :

Je ne sais pas pourquoi ça [ses relations amoureuses, NDLR] ne s’est pas construit sur la durée. Il y a forcément ce revers à la liberté, à l’autonomie, à l’indépendance. Si on a une exigence de sincérité, d’absolu, une quête de sentiment vrai et fort, la vie à deux se transforme mais si cette exigence de départ n’est pas satisfaite… Moi, j’ai préféré vivre seule.

Une solitude qui peut devenir oppressante comme elle l’avoue elle mˆeme :

Ça peut arriver à un moment qui surprend, par hasard ou quand un silence s’est instauré dans une maison où l’on est seule. (…) Et là, on est un peu aspiré par le vertige de la solitude.

A la question posée par Marc Olivier Fogiel

impossibilité de couple ou de conjugalité ?

Elle lui répondra :

En tout cas, c’est un fait objectif, une observation que l’on peut faire. Je ne sais pas si j’en suis incapable intrinsèquement, structurellement, profondément mais en tout cas, force est de constater que c’est comme ça que j’ai vécu.

Vivre à deux lui manque :

Parfois, le modèle familial, le compagnonnage doux, l’arrivée à maturité d’un couple dans lequel chacun offre une épaule à l’autre c’est merveilleux, c’est ce que l’on recherche. Et ça fait naître forcément des envies et des frustrations.

Claire Chazal en manque d’amour ou un besoin d’amour ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :