S'il n'était pas habituel auparavant de se vanter d'être passé sur le billard, les mentalités ont bien changé depuis l'avènement de la télé-réalité. Autrefois sujet tabou, le recours à la chirurgie esthétique est désormais devenu une pratique extrêmement courante... surtout depuis que les prix sont devenus très accessibles; quand l'intervention n'est pas tout simplement gratuite en échange d'une publicité postée sur les réseaux sociaux.

De nombreuses candidates de télé-réalité ont ainsi modifié leur apparence, à l'image de Manon Marsault, Sarah Fraisou,  Jessica Thivenin, Nabilla Benattia ou encore Maeva Ghennam. Et Milla Jasmine a elle aussi répondu à l'appel du bistouri. Mais comme elle l'a récemment confié dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, la bimbo en froid avec Mélanight n'est finalement pas satisfaite du résultat de ses nombreuses opérations de chirurgie esthétique.

 Milla Jasmine @ Instagram
Milla Jasmine @ Instagram

"On apprend de ses propres erreurs"

Fraîchement mariée à un dénommé Lorenzo, Milla a décidé de prendre la parole pour mettre en garde sa communauté contre les dérives de la chirurgie esthétique :

Je voulais vous faire de la prévention sur la chirurgie esthétique, (…) il y a des choses qu'on a envie de changer. (…) On apprend de ses propres erreurs.

A-t-elle avoué, avant de reconnaître que la taille imposante de son fessier était bien due à des injections, et non pas à une consommation excessive de pizzas, comme elle l'avait déclaré lors d'une interview accordée à Sam Zirah :

Mes fesses, ce n'est pas grâce à la pizza. Il y a à peu près douze ans, j'ai fait des injections à mes fesses, je n'ai pas fait de BBL. (…) Les filles, faites attention, n'allez pas n'importe où.

A recommandé celle qui n'a pas été recontactée pour participer à la seconde saison de l'émission dédiée au Reste du Monde :

Il y a des choses qui sont irréversibles. Moi, ce que j'ai mis dans mes fesses, ça ne part plus. Pour tout enlever, je dois me faire ouvrir les fesses, une opération de malade.

Une situation qui rappelle celle de Luna Skye, qui a vécu un véritable calvaire après s'être fait faire elle aussi des injections dans des condition sordides.

Milla Jasmine regrette son visage d'antan

En plus d'avoir voulu remodeler sa silhouette, Milla a touché à son visage. Elle a reçu plusieurs injections de silicone au lieu d'acide hyaluronique pour rendre sa bouche plus pulpeuse et subit à présent les conséquences de cette décision, qu'elle a qualifiée "d'erreur" :

La bouche, encore une erreur que j'ai faite il y a dix ans. À l'époque, je n'avais pas d'argent, (…) je me suis retrouvée avec des trucs pas tip top.

Il y a quelques semaines, elle se faisait creuser des fossettes. L'ex de Mujdat Saglam s'est également offert une rhinoplastie en 2019, peu après sa rupture avec celui qui a été mis en examen pour escroquerie. Mais le résultat n'a pas été celui escompté :

Je peux pas dire qu'il est raté mais je peux pas dire que je suis entièrement satisfaite. Ça a été sur un coup de tête. (…) Des fois, je me dis que j'aurais pas dû faire ça. (…) Après ma rupture, je pense que j'ai pété un câble et sur un coup de tête, j'ai fait ça.

Et d'ajouter que le réveil avait été particulièrement douloureux. Et pas que physiquement :

Quand je me suis réveillée, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

Pour conclure, Milla Jasmine a confirmé qu'il fallait sérieusement peser le pour et le contre avant de se décider à sauter le pas. Un conseil avisé à retenir.