Seal était l’invité du plateau de Salut les Terriens ! samedi 11 novembre. Venu faire la promotion de son nouvel album intitulé Standards, il a pu interpréter quelques-uns de ses titres avant de répondre aux questions de Thierry Ardisson.

Ce dernier a notamment voulu en savoir plus sur les fameuses cicatrices du chanteur âgé de 54 ans.

Seal : Découvrez la maladie qui a balafré son visage

Avant de se lancer de son explication, l’ex du mannequin Heidi Klum avec qui il a eu quatre enfants, a précisé :

Les cicatrices sont comme des tatouages mais avec des histoires plus intéressantes.

Il a ensuite enchaîné en avouant :

Les miennes proviennent d’une maladie, un lupus discoïde que j’ai contracté quand j’avais 23 ans.

Pour terminer, Seal a partagé une anecdote qui l’a marqué et lui a permis de mieux accepter ses cicatrices.

En 1989, alors âgé de 27 ans, Seal venait de connaître son premier succès avec la chanson Killer en collaboration avec Adamski.

Je me souviens être sorti du studio d’enregistrement, il y a deux jeunes filles de l’autre côté de la rue. Il y en une qui a dit « c’est lui, c’est Adamski », et l’autre a dit « non, non ce n’est pas lui, ce n’est pas possible ». Elle a répondu « Mais si, regarde les cicatrices ». Donc ce que je veux dire c’est qu’au début, comme vous pouvez l’imaginer, c’est quelque chose qui a été difficile pour moi, mais au final c’est devenu ma signature quelque part.

Qu’en pensez-vous ?