Jul, placé en garde à vue dans la nuit de dimanche 22 à lundi 23 octobre, pour conduite sous influence de stupéfiants (de cannabis, plus précisément) n'est pas très fier de lui. En effet, sur Facebook, le rappeur a tenu à présenter ses excuses à ses fans, conscient de représenter un exemple pour eux.

Jul ne maîtrise pas vraiment le français

Seulement, le mea culpa du chanteur a retenu l'attention de nombreux internautes en raison du nombre impressionnant de fautes... Il n'en fallait pas plus pour qu'il devienne la cible de nombreuses railleries.

Aïe ! Comme l'a imagé Bertrand Chameroy, l'ancien chroniqueur de Touche pas à mon poste, ça fait saigner nos petits yeux !

Et ce n'est pas le seul à s'être ouvertement moqué du niveau de français de l'interprète de Mon bijou.

Bien que libéré, Jul n'est pas tiré d'affaire pour autant précisent nos confrères du Parisien. Il a reconnu avoir pris le volant après avoir consommé du cannabis. Il risque donc jusqu'à deux ans de prison ainsi que 4 500 euros d’amende pour conduite sous l'emprise de stupéfiants. Pour rappel, il était accompagné d'un ami qui détenait un pistolet de calibre 9 mm. Jul a expliqué ignorer la présence de cette arme dans son véhicule.