Géraldine Nakache se dévoile en toute intimité

Géraldine Nakache se dévoile en toute intimité

2014 est une année de consécration pour Géraldine Nakache. L’actrice brille par sa performance artistique dans le film Sous les jupes des filles, comédie 100% féminine et actuellement en box-office. Et deux autres projets en cours L’Ex de ma vie et Atlit. Elle s’investit pleinement et s’en donne à cœur joie. L’artiste s’épanche aujourd’hui sur sa carrière et sa famille qu’elle affectionne particulièrement.

A propos de ses rôles 100% féminin, Géraldine Nakache s’assume complètement.

Ça y est, à 34 ans, je suis devenue une femme.

Dans Sous les jupes des filles, elle campe le rôle d’une jeune mère de quatre enfants et dans L’Ex de ma vie, elle est convoitée amoureusement par deux hommes qui se battent pour elle. Géraldine Nakache a mûri et est capable d’endosser des rôles plus importants.

C’est très surprenant pour moi car j’ai toujours l’indécence de croire que j’ai 19 ans. Je reste la petite fille de mes parents, ça c’est évident, dans ma tête et dans mon cœur.

Géraldine Nakache voue une affection sans faille pour son frère Olivier Nakache, un des réalisateurs du film à succès Intouchables et dont elle prend exemple :

S’il avait été médecin, je le serais aussi, parce que c’est mon idole !

Elle est la dernière de sa fratrie :

La princesse, celle qui fait des spectacles, chante Lio devant le JT de 20h. Je suis un miracle pour mes parents, j’arrive sept ans après mon frère, et bizarrement, je fais toujours du bruit pour qu’on m’entende alors qu’on me laisse de la place.

Leïla Bekhti fait partie de son cercle privé et précise la nature de leur relation :

Ce n’est pas ma muse, ni mon Antoine Doinel, mais je trouve qu’elle joue comme personne. C’est mon amie, tout le monde le sait, et telle que je la vois grandir dans la vie, j’ai envie de la voir grandir au cinéma, chez les autres aussi. Elle m’inspire.

Géraldine avoue admirer Catherine Deneuve qui doit sans doute l’impressionner. Et ne peut s’empêcher d’évoquer une anecdote peu commune, elle a une certaine lubie de la taxidermie !

Je suis tétanisée par la mort des gens que j’aime et, du coup, ça calme mon angoisse.

Géraldine Nakache n’est jamais à court de projets et les enchaîne.

Je vais tourner une grosse comédie d’Anthony Marciano qui ne sera autre que Robin des Bois, avec Gérard Darmon, Yvan Attal, Max Boublil… Je jouerai une Marianne très, très vilaine, très fatiguée, très Shrek. Après, je pars tourner un film de Marion Vernoux qui n’a rien à voir, qui s’appelle pour l’instant Et ta sœur.

À travers ces confidences, on y découvre une Géraldine Nakache drôle et attachante.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :