Fergie a longtemps souffert d’une addiction à la drogue. La chanteuse des Black Eyed Peas a longtemps été accro à la méthamphétamine (crystal meth) avant de trouver le succès.

Dans une interview accordée à iNews, la belle blonde de 42 ans est revenue sur cette sombre période de sa vie. Même après l’arrêt de la prise de drogues, Fergie avait encore d’incroyables hallucinations.

J'ai souffert de psychose et de démence à cause de produits chimiques. J'avais des hallucinations quasi quotidiennes. Cela a pris un an après avoir abandonné cette drogue-là pour que les effets chimiques disparaissent de mon cerveau et arrêtent de me faire voir des choses. Je pouvais rester simplement assise à voir au hasard une abeille ou un lapin.

La chanteuse pensait que la CIA, le FBI et même la SWAT voulaient lui mettre la main dessus. Prenant conscience que tout cela était provoqué par les effets de la drogue, elle a décidé de s’en sortir.

Elle s’est alors tournée vers la religion, est passée par plusieurs thérapies, beaucoup d’introspections avant de mettre le doigt sur la raison qui l’avait fait prendre de la drogue en premier lieu.

Fergie en est ressortie plus forte

Celle qui est revenue cette année avec un nouvel album intitulé Double Dutchess a déclaré avoir tiré une leçon de toute cette histoire.

Le truc avec les drogues, c'est qu'au début c'est hyper marrant... jusqu'à ce que ça ne le soit plus. Mais vous savez quoi, je remercie le jour où cela m'est tombé dessus. Parce que ma force, ma foi, mes espoirs sont aujourd'hui meilleurs.

Tout cela est désormais loin derrière celle qui s’est séparée de Josh Duhamel en septembre dernier, le père de son enfant.