Benoît Magimel : Ses troublantes confidences

×

Benoît Magimel est en difficulté depuis plusieurs semaines. Il y a très exactement un mois, il a renversé une femme avec une voiture de location et a pris la fuite. Ce qui lui a valu une garde à vue et un petit tour en centre de désintoxication, l’acteur souffrant de toxicomanie… La célébrité a décidé de sortir du silence et de s’expliquer.

Mardi 12 avril 2016, Benoît Magimel s’est rendu à la trentième chambre du tribunal correctionnel de Paris. Il comparaissait pour blessures volontaires, délit de fuite et usage de stupéfiants. Des chefs d’accusation graves qui risquent, s’ils sont retenus contre lui, de bouleverser durablement la vie du comédien césarisé il n’y a pas si longtemps.

Devant le tribunal, il a décidé de plaider coupable et d’expliquer les faits avec honnêteté. Il avoue avoir commis une imprudence cet après-midi du mois de mars 2016, dans le XVIème arrondissement parisien. Il affirme que la personne âgée de 62 ans était dans son angle mort, mais qu’il est responsable de l’accident. La victime était d’ailleurs présente dans la salle d’audience.

Benoît Magimel a ensuite expliqué pourquoi il avait quitté les lieux. En réalité, il a pris peur car il y avait un énorme attroupement autour de la victime et, extrêmement nerveux, il a préféré quitter les lieux après s’être assuré que la femme renversée allait bien. Le magistrat en charge de l’affaire a rappelé qu’il n’avait pas fui ses responsabilités et a réclamé la relaxe pour le délit de fuite. Pour l’instant, on ne connaît pas le verdict…

Puis, l’audience prend un autre angle lorsque l’accusation rappelle que le comédien est dépendant à la drogue et que des traces de cocaïne et de morphine ont été décelées dans son organisme. Benoît Magimel ne nie pas les faits et répond :

Ca ne date pas d’hier

Cela dit, l’acteur affirme qu’il en a pris uniquement après l’accident :

Suite à cette pression, à cette grosse émotion, j’ai consommé quelque chose que j’avais chez moi.

Malgré tout, il raconte son combat contre la toxicomanie qui est son quotidien depuis bien trop longtemps :

Ce n’est pas une consommation festive, je consomme seul, avec beaucoup de honte. C’est quelque chose qui me peine et je fais tout pour m’en sortir

Benoît Magimel a bien longtemps tenté de s’en sortir, mais chaque fois il a rechuté, malgré l’aide de ses  proches, des psychologues qui le suivent et des groupes de soutien auxquels il appartient. Un combat de tous les jours qui définit le quotidien difficile d’un homme perdu et mal dans sa peau, qui ne se sent pas aimé… C’est en tout cas ce que l’avocat de l’artiste a rappelé à la Cour.

Le procureur  réclame 5000 euros d’amende ainsi qu’un an de suspension de permis de conduire. Benoît Magimel connaître le verdict le 24 mai prochain… A suivre donc…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :