Les Guignols de l’info tirent leur révérence : Colère et mobilisation

Les Guignols de l’info tirent leur révérence : Colère et mobilisation

Hier soir c’était le choc sur les réseaux sociaux. La France apprenait avec nostalgie et émoi la fin du journal satirique de Canal + Les Guignols de l’info. Vincent Bolloré devrait prendre la décision fatidique vendredi 3 juillet auprès des actionnaires. Découvert en 1988, ce serait bel et bien fini pour les Guignols dès la rentrée prochaine.

Les Guignols de l’info tirent leur révérence et la décision de Vincent Bolloré, PDG de Vivendi, ne fait pas l’unanimité. C’est l’une des émissions phares du petit écran français. Parodie du journal télévisé, l’émission abordait les sujets politiques, les médias, les stars avec un humour exagéré et avait un public inconditionnel. Diffusé du lundi au vendredi depuis 1988 sur Canal +, elle risque de disparaître définitivement.

Une pétition a été lancée pour tenter de sauver Les Guignols de l’info. Et surprise, de nombreuses personnalités politiques ont fait entendre leur voix ce jeudi matin pour défendre ceux qui se moquent d’eux. Sur Twitter, le hashtag #TouchePasAuxGuignols était en trending topic hier soir et nombreux sont ceux à se mobiliser.

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI a estimé qu’il :

Serait vraiment dommage de supprimer ce moment de détente : sans Les Guignols, Canal ne serait plus vraiment Canal !

Vincent Bolloré déclarait en février dernier :

Se moquer de soi-même, c’est bien. Se moquer des autres, c’est moins bien…

Des propos rapportés par Puremedias. Cette nouvelle survient deux jours après le décès lundi d’Alain de Greef, l’ancien numéro deux de Canal+ dont les Les Guignols étaient l’invention. Le groupe Vivendi n’a pas souhaité faire de commentaires.

Etes-vous choqués d’apprendre la fin des Guignols de l’info ?

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :