Université de Paris-VIII : Le mystère de l’homme coiffé d’un slip !

Université de Paris-VIII : Le mystère de l’homme coiffé d’un slip !

Drôle d’étudiant qui hante les couloirs de Paris-VIII depuis vingt-cinq ans. A la veille d’Halloween, cela pourrait être une plaisanterie mais il n’en n’est rien. Gérard Girard dit « Gégé » est « un être qui a changé de forme ».

Entre amusement, controverse et révulsion, cet homme étrange se mue tantôt en clochard tantôt en spectre. Il ère donc  « avec un slip sur la tête ». Pour certains étudiants, il serait un ancien prof de psycho devenu fou.

Pour le commerçant situé à proximité de l’université détaille, les habitudes de Gérard sont étranges :

 Il achète des gâteaux, souvent des Kinder Délice. Il n’aime pas les pièces de deux euros, adore celles de cinquante cents et un euro.

Ces dernières placées sur ses dents :

Pour lui neutraliser les micros que des dentistes auraient posés dans sa bouche.

Quant à la documentaliste, il est gentil malgré sa manie :

Déranger les livres et les classer selon leur format.

Quand je l’ai connu, on sortait de Mai 68, il enseignait au département cinéma (…) C’était un militant de la cause albanaise, spécialiste des pays de l’Est.

Un accident mental qui l’a figé à cette époque

Contrairement au fantôme de l’opéra que l’on a bien discerné, Le Fantôme de l’université fait montre de pudeur.

 

Plus sur le sujet