Brésil : Un homme tente de fuir des abeilles, tombe dans un lac et se fait manger par des piranhas

Brésil : Un homme tente de fuir des abeilles, tombe dans un lac et se fait manger par des piranhas
Le 31 octobre, un homme est mort noyé au Brésil après avoir été blessé par des piranhas dans un lac en tentant d’échapper à un essaim d’abeilles…

C’est un Kamoulox qu’on serait tenté de ne pas croire mais malheureusement pour le protagoniste principal, l’histoire est vraie. Le média brésilien Estado de Minas, relayé par Ulyces, a rapporté le destin tragique d’un homme au Brésil.

Tout commence le 31 octobre sur un lac situé dans la zone rurale de Brasilandia de Minas au Brésil. Trois hommes sont tranquillement en train d’y pêcher quand ils sont soudainement attaqués par un essaim d’abeilles. Pour tenter d’échapper aux insectes furieux, les trois compagnons sautent à l’eau.

Une dépouille défigurée

Mais seuls deux des hommes parviennent à s’extraire de l’eau. Le troisième est introuvable. Les deux pêcheurs rescapés appellent alors les secours. Ces derniers arrivent rapidement et s’apprêtent à sauter dans le lac pour plonger à la recherche du disparu. Heureusement, ils sont informés juste avant de plonger que des piranhas sont présents dans le lac.

Les pompiers parviennent tout de même à retrouver le corps au bout de plusieurs heures de recherches. Il avait coulé à quatre mètres du rivage. Mais il n’a pas été retrouvé en bon état. Ce dernier a en effet été déchiré à plusieurs endroits et le côté droit du visage a carrément été ouvert par les poissons carnivores.

Malgré l’aspect de la dépouille, celle-ci a tout de même été remise à la famille afin d’organiser des funérailles dignes de ce nom.

Les attaques de piranhas se multiplient

Les attaques de piranhas sont rares mais souvent mortelles. Le Brésil est l’un des pays les plus touchés du fait de la présence du fleuve Amazone dans une bonne partie du territoire brésilien.

Les piranhas sont en effet des poissons d’eau douce et non pas d’eau salée. Les attaques semblent se multiplier ces derniers temps. En période de reproduction, elles se multiplient. Ainsi, en deux jours, dix personnes ont été attaquées par des petits piranhas dans la région de l’Alagoas au printemps 2021.

Plus sur le sujet