Le prince Harry a-t-il menti au sujet du prénom de sa fille ?

Le prince Harry a-t-il menti au sujet du prénom de sa fille ?
Prince Harry menteur ? Alors qu'il assure avoir consulté sa grand-mère avant de choisir les prénoms de sa fille, qui a vu le jour le 4 juin 2021, des sources proches du palais affirment le contraire.

Voilà une nouvelle affaire qui ne devrait pas franchement aider à redorer l’image du prince Harry. Alors que sa côte de popularité vient sérieusement de chuter outre-Atlantique, mais également dans son pays d’origine, le prince rebelle est actuellement sous le coup d’une nouvelle accusation de mensonge. Cette fois, c’est à propos des prénoms de sa fille, Lilibet Diana, née le 4 juin dernier, que le duc de Sussex est au cœur de la polémique.

D’après une information du Daily Mail, qui semble avoir le prince Harry dans son viseur, celui-ci aurait menti lorsqu’il a affirmé avoir consulté la reine Elizabeth II avant de choisir comment prénommer sa petite dernière. Le tabloïd cite une « source senior » proche des Windsor, réfutant ainsi les déclarations d’Omid Scobie (Harper’s Bazaar). Le journaliste avait fait savoir que le jeune papa n’aurait jamais prénommé sa fille Lilibet, surnom de la reine, sans l’approbation de cette dernière.

Anniversaire d'Archie : Le message de William et Kate surprend ! Le prince Charles fait polémique
Le prince Harry, Meghan Markle et Archie @Instagram

Alors, qui dit vrai ?

Les avis divergent

Toujours selon le tabloïd britannique, qui n’est pas du genre à prendre des pincettes, les Sussex seraient des menteurs éhontés qui ont tenté de dissimuler au monde entier qu’ils s’étaient volontairement passés de l’avis de la monarque. Spécialiste royal au Daily Mirror, Russel Myers a cependant tempéré :

On me dit que Harry a dit à la reine qu’il pourrait donner à sa fille un nom qui ferait référence à elle. Donc, il ne lui a pas vraiment demandé la permission. Mais c’était une belle surprise.

D’autres experts se sont quant à eux montrés bien plus sévères. Ils ont été jusqu’à évoquer l' »irrespect » et la « déloyauté » du prince Harry et de Meghan Markle, en plus d’une certaine arrogance.

Toutefois, Omid Scobie, qui est un proche du couple, est convaincu que les Sussex ont bien demandé son accord à la reine. Car malgré les tensions qui durent depuis maintenant plus d’un an, le prince Harry aimerait vraiment pouvoir se réconcilier avec sa famille. Bien que certaines de ses récentes sorties médiatiques peuvent laisser supposer le contraire à certains.

Aussi, pour le journaliste, il est plus qu’évident que les jeunes parents se sont entretenus avec Elizabeth II :

La reine était la première personne de la famille royale que les Sussex ont prévenue et appelée après la naissance de Lilibet, tout en révélant leur souhait de prénommer leur fille ainsi. Ils ne l’auraient pas fait sans le soutien de la reine.

À votre avis, info ou intox ?

Un choix de prénom pour apaiser les tensions ?

En froid avec les siens depuis son interview choc accordée avec sa femme à Oprah Winfrey, le prince Harry n’a néanmoins pas choisi n’importe quels prénoms pour sa fille.

En effet, Lilibet est le surnom qu’a toujours porté la reine Elizabeth II. Son grand-père, le roi George V, la surnommait déjà ainsi lorsqu’elle était enfant. Un affectueux sobriquet repris tout au long de sa vie par le défunt prince Philip, qui a quitté ce monde le 9 avril dernier.

Lilibet porte également Diana comme deuxième prénom, en hommage à sa regrettée grand-mère, la princesse Lady Di.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,