Edouard Philippe : Le Premier ministre va se faire plus discret

Edouard Philippe : Le Premier ministre va se faire plus discret
Jusque-là considéré comme un des visages de la lutte contre le coronavirus, Edouard Philippe va passer au second plan. On vous explique pourquoi.

Avec Olivier Véran, le ministre de la Santé, on a pris l’habitude de voir Edouard Philippe très souvent ces dernières semaines. Omniprésent, le chef du gouvernement va désormais laisser les autres prendre la lumière.

Edouard Philippe se concentre sur la gestion de la situation

Ces derniers jours, Edouard Philippe était plus tendu que jamais. Chaque petite phrase du Premier ministre était disséquée et analysée par une population plus anxieuse que jamais, voulant en finir avec le confinement lié à l’épidémie de coronavirus.

Alors que le déconfinement est amorcé depuis ce lundi 11 mai, Edouard Philippe va désormais prendre du recul, expliquent ses proches dans les colonnes du Figaro. 

Il est dans la gestion pure. Il ne parlera que sur la base de la nécessité ou si d’autres arbitrages sont à rendre.

A la place, on devrait ainsi davantage voir Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur ou Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education. Le premier n’a pourtant pas été exempt de reproches au cours des dernières semaines.

Faut-il y voir aussi une sanction d’Emmanuel Macron contre son Premier ministre ? Au cours des semaines écoulées, des rumeurs sur des tensions entre les deux hommes se sont multipliées. Certains ont même annoncé que le sort d’Edouard Philippe avait déjà été décidé. Mais, les deux hommes auraient déjeuné ensemble lundi 11 mai, « comme tous les lundis ». Emmanuel Macron a aussi qualifié ces rumeurs de « petite musique indécente », tout en reconnaissant des « divergences.

Reste à voir si le gouvernement résistera à l’épreuve du déconfinement.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :