Donald Trump : Une de ses nièces fait des révélations sur la famille de l’ancien président

Donald Trump : Une de ses nièces fait des révélations sur la famille de l’ancien président
En pleine promotion de son nouveau livre, la nièce de Donald Trump s'est entretenue auprès du Business Insider. L'occasion pour Mary Trump de faire de nouvelles révélations sur son oncle et sa famille.

Adulée et populaire pour certains, détestée par d’autres… Depuis l’élection de Donald Trump au poste de président des États-Unis en 2016, la famille Trump n’en finit pas de faire réagir. Si beaucoup de ses détracteurs ont la critique facile dans la presse et sur les réseaux sociaux, parfois, l’ennemi est à l’intérieur.

La famille Trump
La famille Trump @ Gary Cameron/Reuters

Mary Trump est la fille du frère aîné de Donald Trump, Fred Trump Jr., décédé en 1981. Et depuis plusieurs mois, elle ne cesse de s’en prendre à son oncle en multipliant les déclarations choc. Dans un livre paru en octobre dernier et intitulé Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux du monde, Mary Trump a décrit un homme « malade psychologiquement » et « incapable d’occuper un poste d’autorité« . Cependant, la psychologue clinicienne de profession a également des choses à dire sur sa cousine, Ivanka Trump.

Ivanka Trump et Jared Kushner voudraient se faire oublier

La famille fondée par l’ancien président semble beaucoup inspirer sa nièce. Mary Trump vient de publier un nouvel ouvrage, Le bilan : le traumatisme de notre nation et trouver un moyen de guérir, sorti en août 2021. À cette occasion, elle a accordé un entretien au Business Insider. Et elle y a donné son avis sur le couple Ivanka et Jared Kushner :

Je pense qu’elle et son époux sont plus intéressés par l’idée de rester à l’écart assez longtemps, dans l’espoir que les gens oublient les monstres qu’ils sont.

Pour rappel, Jared Kushner est actuellement dans le viseurs des autorités américaines pour activités frauduleuses au sein de son empire immobilier. Toutefois, toujours selon Mary Trump, le couple « nourrit le fantasme » de se racheter une image. Et de pouvoir réintégrer un jour la haute société américaine.

Donald Trump n’a quant à lui pas l’intention de se faire oublier. L’homme d’affaires de 75 ans attend impatiemment la prochaine campagne présidentielle pour pouvoir se représenter. Mais sa nièce reste toutefois sceptique, indiquant que « l’âge et l’état de santé » de son oncle, ainsi que « le nombre d’enquêtes civiles et pénales » à son encontre pourraient bien contrecarrer ses plans.

Une famille déchirée

Donald Trump est l’avant-dernier d’une famille de cinq enfants, Maryanne, Fred Jr., Elizabeth et le benjamin Robert, décédé en août 2020. Leur père, Fred Trump Sr., a fait fortune dans l’immobilier. Il a ensuite confié la gestion du patrimoine à son deuxième fils, Donald. Fred Jr. a en effet préféré faire carrière dans l’aviation plutôt que dans les affaires.

Seulement, à la mort du patriarche en 1999, les enfants de Fred Jr., Fred III et Mary apprennent lors de la lecture du testament (rédigé avec l’aide de Donald) qu’ils ne recevront rien comme héritage de leur père. Une coquette somme de plus de 20 millions de dollars que se sont partagé Maryanne, Elizabeth, Donald et Robert.

Fred III et Mary Trump ont alors poursuivi leurs tantes et oncles en justice. Ils soupçonnent ces derniers d’avoir abusé de la faiblesse de leur grand-père, atteint d’Alzheimer. Et ce, pour modifier ses dernières volontés en leur défaveur. Et l’affaire pourrait bien ne pas être conclue avant la fin de l’année 2022. Alors serait-ce là la cause de cette animosité non dissimulée ?

Mary Trump
Mary Trump @ The Guardian

Dans son dernier livre, Mary Trump accuse l’ancien président d’avoir pris à la légère la gestion de la crise sanitaire. En abordant le sujet avec lui, le sang de la psychologue de 55 ans n’a fait qu’un tour lorsque son oncle a prononcé une phrase qu’elle ne connaît que trop bien :

C’est comme ça. (It is what it is, NDLR).

Ce fatalisme insensible a donné des frissons à Mary Trump :

C’était une expression populaire dans ma famille et l’entendre m’a fait froid dans le dos. Chaque fois que mon grand-père, ma tante ou l’un de mes oncles l’a prononcée, c’était toujours avec une cruelle indifférence envers quelqu’un d’autre de désespéré.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , , ,