Jared Kushner : L’époux d’Ivanka Trump dans le viseur de la justice

Jared Kushner : L’époux d’Ivanka Trump dans le viseur de la justice
Jared Kushner est dans le viseur des autorités américaines. L'époux d'Ivanka Trump est accusé d'avoir violé à plusieurs reprise les lois sur la protection des consommateurs américains.

Alors que le patriarche de la famille Trump a dû ronger son frein et accepter tant bien que mal sa défaite à la dernière élection présidentielle américaine, Donald Trump n’aura pas pu éloigner de la justice tous les membres de son entourage. Car bien décidé de profiter de ses privilèges jusqu’à la dernière minute de son mandat, le 45ème président des États-Unis a annulé la plupart des instructions en cours contre ses proches.

Jared Kusner dans le collimateur de la justice

Six mois après la défaite de son beau-père, Jared Kushner est au cœur de la polémique. Le mari d’Ivanka Trump serait en effet un peu trop négligent quant à ses devoirs d’entrepreneur. L’homme d’affaires de 40 ans, qui s’est lancé avec succès dans l’immobilier et est à la tête de sa propre firme, Kushner Properties, aurait tendance à n’en faire qu’à sa tête. En effet, les méthodes de celui qui a obtenu le poste de Haut conseiller du président des États-Unis seraient loin d’être légales.

Ivanka Trump et Jared Kushner
Ivanka Trump et Jared Kushner @ CNN

Le 29 avril dernier, Emily Daneker, une juge de l’état du Maryland, déclarait que l’une des nombreuses sociétés immobilières détenues par Jared et son frère Joshua Kushner effectuait des opérations frauduleuses. La société des frères Kushner aurait violé sans vergogne les lois sur la protection des consommateurs de l’État.

D’après le rapport de la juge, Jared et Joshua Kusner auraient abusé de leur position pour facturer des frais inappropriés à leurs locataires après avoir volontairement dégradé les logements. En outre, impassibles face à leur détresse, ils n’hésitaient pas à leur mettre la pression en exigeant un recouvrement de dettes sans permis requis.

Des méthodes bien particulières

La juge a aussi rapporté des combines douteuses des deux frères. Certains locataires auraient été honteusement trompés sur la marchandise et n’auraient même pas pu visiter leur appartement avant de signer le bail.

Emily Daneker a également indiqué dans son verdict que les violations étaient « répandues et nombreuses« , d’après l’article rapporté par The Baltimore Sun et relayé par nos confrères de Gala. Car ce n’est pas la première fois que Jared et Joshua Kushner sont visés par ce genre d’accusation. Selon le procureur du Maryland, Brian Frosh, ils avaient déjà abusé de la confiance de « consommateurs financièrement vulnérables » en 2019.

Donald Trump, qui a bien l’intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2024, réagira-t-il à la polémique qui pourrait bien éclabousser sa campagne ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,