Lucas Hernandez accusé de violences conjugales

Lucas Hernandez accusé de violences conjugales
Arrêté pour violences conjugales dans la nuit du jeudi 2 février 2017, Lucas Hernandez a été mis en examen. Le défenseur français de l’Atlético de Madrid a été relâché sous contrôle judiciaire.

Considéré comme l’un des plus grands espoirs du football français, le défenseur central de l’Atletico Madrid Lucas Hernandez défraie la chronique. En effet, il fait l’actualité dans la rubrique faits divers.

Lucas Hernandez arrêté pour violences conjugales

Une affaire qui a fait grand bruit ces derniers jours. En effet, le défenseur français de l’Atlético de Madrid, Lucas Hernandez a été mis en garde à vue la nuit du jeudi 2 février 2017. Selon les informations de plusieurs médias espagnols, le joueur est suspecté de violences conjugales. Il aurait notamment frappé sa compagne. A l’origine de l’altercation, une violente dispute aurait éclaté après que le défenseur soit rentré ivre à son domicile. Le joueur a été arrêté et la victime transportée à l’hôpital.

Le coéquipier de Griezmman aurait déclaré que les blessures de sa compagne auraient été causées par une chute accidentelle après cette dispute. Le juge a néanmoins interdit à Hernandez d’approcher sa compagne à moins de 500 mètres, jusqu’à la date du procès. Et selon les informations de So Foot, la victime souffrirait de légères blessures et n’aurait pas encore porté plainte. Lucas Hernandez devra toutefois répondre de ses actes devant la justice. Il a comparu vendredi 3 février 2917 devant les juges du tribunal de Majadahonda pour violences conjugales. Puis a été relâché. L’affaire a fait la Une des médias espagnols.

Sous contrôle judiciaire

Après être passé devant un juge, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire vendredi après-midi. Un dérapage qui peut avoir notamment de grosses conséquences sur sa carrière. Cette histoire pourrait en effet avoir un impact sur sa carrière. Son erreur pourrait lui coûter cher… Ce n’est pas la première fois qu’un footballeur est mis en examen pour agression. Cette histoire fait écho à celle d’Antoine Conté. En décembre 2016, il avait agressé sa compagne puis passé à tabac un passant.

Plus sur le sujet