Brad Pitt et Angelina Jolie : nouveau rebondissement inattendu dans leur divorce

Brad Pitt et Angelina Jolie : nouveau rebondissement inattendu dans leur divorce
La séparation entre Angelina Jolie et Brad Pitt n'est pas encore complètement terminée et l'actrice vient de retarder encore un peu plus son traitement judiciaire. Elle s'est en effet attaquée au juge !

Près de quatre ans après la première annonce du divorce à venir entre Angelina Jolie et Brad Pitt, la séparation la plus célèbre d‘Hollywood n’est pas encore terminée et il va falloir s’armer de patience. L’actrice de 45 ans vient de repousser une éventuelle décision judiciaire aux calendes grecques en demandant un changement du juge.

Angelina Jolie inquiète sur l’impartialité du juge

Pourquoi Angelina Jolie a-t-elle fait cette demande très particulière ? Selon les informations du média américain US Weeklyelle serait en effet inquiète quant à l’impartialité du juge. John W. Ouderkirk serait associé professionnellement à un avocat de Brad Pitt. L’actrice craint donc qu’il puisse y avoir un conflit d’intérêts dans ce dossier, à fortiori, alors que l’information n’avait pas été diffusée dans un premier temps.

Tout ce que ma cliente demande, c’est un procès équitable basé sur des faits, sans traitement de faveur accordé à l’une ou l’autre des parties

précisent ainsi ses avocats.

Du côté des représentants légaux de Brad Pitt, on précise qu’elle ne s’était « jamais opposée à la participation du juge ». Dans Page Six, cette tentative aurait été décrite comme « sentant la mauvaise foi et le désespoir » par ses avocats. Reste qu’il va désormais falloir trouver rapidement un nouveau juge pour trancher dans ce dossier au long cours. Leur séparation maritale a été actée au mois d’avril 2019. Mais la justice doit encore se prononcer sur le règlement financier et les aider à trouver un accord sur la garde de leurs six enfants. 

Comme le précise Le Matin, le juge dont Angelina Jolie vient de demander le départ était pourtant bien connu de l’ancien couple le plus célèbre d’Hollywood. C’est lui qui avait présidé leurs noces en 2014.

Un couple en cours de réconciliation ?

Le plus paradoxal dans cette décision, c’est que le couple donnait jusque-là l’impression d’être sur la voie de la réconciliation. Certes, l’actrice a récemment reconnu qu’elle avait été malheureuse à la fin de sa relation avec Brad Pitt. Mais dans Entertainment Tonight, on a ainsi appris qu’ils « s’entendent beaucoup mieux ».

Au cœur de ces « retrouvailles », se trouvent sans aucun doute leurs enfants. Pour le bien de Maddox (18 ans), Pax (16 ans), Zahara (15 ans), Shiloh (14 ans), Vivienne et Knox (11 ans), ils ont décidé de vivre à proximité. Durant le confinement, Brad Pitt a d’ailleurs pu se rapprocher considérablement de ses enfants. Une évolution considérable alors que son ex-épouse lui reprochait fin 2019 de ne pas passer assez de temps avec eux.

Reste désormais à savoir si leurs retrouvailles amicales survivront à d’éventuelles nouvelles relations. Angelina Jolie avait ainsi été très jalouse face à la complicité affichée entre Brad Pitt et Jennifer Aniston. Elle s’était aussi montrée particulièrement protectrice à l’égard de Shiloh quand Brad Pitt a été vu à plusieurs reprises avec l’actrice Alia Shawkat. Les rumeurs avaient pris une telle dimension à Hollywood que la jeune femme de 31 ans se sente obligée de préciser que l’acteur de Inglorious Basterds était juste un ami.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,