Les fidèles de Mariés au premier regard avaient rendez-vous lundi 20 novembre pour un nouveau numéro de l'émission. Ainsi, ils ont pu suivre les péripéties de Marie et Fabien, qui ont décidé de se dire "oui"... et ce même s'ils ne s'étaient jamais rencontrés auparavant. Il faut dire que le courant est tout de suite passé entre les deux célibataires. Malheureusement, des tensions ne tardent pas à apparaître au sein du couple... Et alors que le couple est en voyage de noces à Lisbonne, une violente dispute éclate hors caméras.

Que s'est-il passé ? C'est dans les colonnes du magazine Télé Loisirs que Marie est revenue sur cette querelle. Ainsi, la candidate de Mariés au premier regard avoue que dès la soirée qui a suivi la cérémonie, elle ne va pas à "la même vitesse" que Fabien.

Et d'expliquer :

Pendant le repas, Fabien est très demandeur de bisous. On vient juste de se rencontrer, on se connaît à peine. Là-dessus, il va trop vite par rapport à moi.

Lors de leur première nuit ensemble, Marie tente alors d'expliquer à Fabien qu'elle souhaite prendre son temps :

On ne se connaît pas encore, il faut laisser les choses se faire naturellement. Il en demande beaucoup trop tout le temps. Il me faut du temps (...) J’essaie de lui expliquer que ce n’est pas parce que je ne suis pas forcément démonstrative que je ne vis pas les choses. S'il bouscule, il risque d’avoir l’effet contraire.

"J’ai eu peur de lui faire du mal"

Mais Fabien préfère écouter son coeur. Sous le charme de Marie, il s'emballe... un peu trop. Lors de son premier dîner en tête-à-tête avec son épouse, il multiplie les belles déclarations.

Marie se souvient :

Face à ça, je ne suis pas capable de lui donner l’équivalent car malheureusement je ne le ressens pas. Je ne suis pas du tout au même stade que lui. J’ai eu peur de lui faire du mal.

Quelques heures plus tard, c'est la dispute :

Le ton monte, les mots vont loin. Au début, j’essaie de calmer les choses. Je pourrais lui mentir en lui disant ce qu’il a envie d’entendre mais ce ne serait pas honnête de ma part. C’est compliqué pour lui de ne pas avoir de retour. Il a eu des mots blessants. Du coup, je suis rentrée dans la surenchère… Et c'est allé très loin. On se couche dans une tension palpable. Il a touché à des valeurs qui sont très fortes chez moi comme douter de ma franchise, de ma sincérité...

Bouleversée par cette dispute, Marie préfère regagner seule son domicile. Et c'est dans une ambiance glaciale que les deux candidats de Mariés au premier regard quittent Lisbonne. Une réconciliation est-elle toujours possible ?