L’affiche du film Welcome to New-York sur l’affaire DSK

L’affiche du film Welcome to New-York sur l’affaire DSK
Voir le diaporama
3 Photos
Affiche du film welcome to New-York
L’affiche du film Welcome to New-York sur l’affaire DSK
Affiche du film welcome to New-York

Gérard Depardieu dans Welcome to New-York
L’affiche du film Welcome to New-York sur l’affaire DSK
Gérard Depardieu dans Welcome to New-York

Gérard Depardieu dans Welcome to New-York
L’affiche du film Welcome to New-York sur l’affaire DSK
Gérard Depardieu dans Welcome to New-York

C’était l’un des films les plus attendus de 2014, mais malheureusement pour les personnes qui aiment se faire plaisir au sein des salles obscures, Welcome to New York, le film adapté de l’affaire du Sofitel avec Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset, sortira directement en VOD. Maigre consolation, l’affiche officielle vient d’être postée par l’équipe de production.

Sans contestation possible, ce long-métrage tiré de l’affaire DSK aurait pu faire beaucoup parler dans les « chaumières » et pour un très long moment. Et c’est d’ailleurs peut-être la raison principale qui a conduit ses producteurs Vincent Maraval et Brahim Chioua à le sortir directement par VOD d’ici une petite semaine pour la somme de 7 €.

Dommage, car à la vue de la première bande-annonce qui avait été diffusée par erreur il y a six mois, il est sûr que cette adaptation aurait fait un très grand nombre d’entrées et causé grand bruit à Cannes dans une quinzaine de jours où elle devait être diffusée en avant-première. Scènes très osées, dialogues crus, il n’y a pas à dire, la dernière œuvre d’Abel Ferrara détonne et étonne. Et c’est sûrement pour ces deux raisons que les programmateurs du festival ont pour leur part fait marche arrière et décidé de déprogrammer le long-métrage.

Pour résumer le scénario, Gérard Depardieu y joue le rôle de l’ex-patron du FMI et Jacqueline Bisset celui d’Anne Sinclair. Le film est divisé en deux parties. La première partie relate l’affaire judiciaire, se fondant sur les documents officiels, la seconde est plus fictionnelle, et se déroule dans l’intimité du couple dans leur appartement de Tribeca, à New York.

En ce mardi 6 mai, nous vous proposons de découvrir l’affiche officielle. Beaucoup plus sobre que le film, cette dernière présente un Gérard Depardieu de dos, menotté faisant face à une horde de journalistes. Rendez-vous dans quelques jours pour les premières critiques du film.

Êtes-vous prêt à payer 7 € pour voir cette adaptation sur l’affaire du Sofitel ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :