[INTERVIEW] Benoît Michel : Le comédien se livre comme jamais !

[INTERVIEW] Benoît Michel : Le comédien se livre comme jamais !
Dans une récente interview qu'il nous a donné, Benoît Michel a pu se livrer comme il l'a rarement fait. Il est revenu sur l'ensemble de sa carrière et les anecdotes qui ont émaillé celle-ci !

C’est en 2011 à l’âge de 23 ans que Benoît Michel quitte la Gironde où il a grandi pour tenter sa chance à Paris. Depuis ce jour-là, l’acteur enchaîne les rôles pour la télévision. On a notamment pu le voir dans Clem, dans les deux saisons de La Vengeance aux yeux clairs sur TF1, dans le pilote des Chamois, ou encore depuis l’année dernière dans la série policière Astrid et RaphaëlleStarMag a rencontré Benoît Michel, qui s’est livré sur quelques bons moments de sa vie d’acteur.

[INTERVIEW] Benoît Michel : "
Benoît [email protected]é

« J’aime le travail de composition »

On a pu vous voir dans Clem, dans Fais pas ci, fais pas ça notamment, vous pouvez nous raconter ces premières expériences ?

Effectivement, j’ai tourné ces deux séries en parallèle. Deux séries qui parlent de famille, qui parlent d’éducation, qui parlent d’actualité et des conséquences sur la vie de tous les jours. C’était vraiment intéressant de voir les différents prismes de lecture sur un même sujet. L’un n’a pas tort et l’autre raison, ça montre vraiment la complexité du propos, et tant mieux. J’ai pris beaucoup de plaisir à passer d’un rôle à l’autre sans jamais qu’ils ne se trahissent.

Vous avez aussi pu jouer dans la série Un si grand soleil. Est-ce que la préparation est différente lorsqu’on joue un personnage dans une série quotidienne?

Oui, la préparation est différente. Ne serait-ce que par le rythme demandé. Il est très difficile dans ce genre de production d’avoir un scénario complet et définitif en amont. Cela veut dire que beaucoup de choses se passent au moment du tournage, dans les relations avec les autres acteurs et les différents réalisateurs. C’est une approche qui peut être à la fois passionnante et à la fois frustrante. Parfois les rythmes de tournage ou les innombrables réalisateurs amènent à de longues discussions que tu n’as pas le temps d’avoir et que tu dois bâcler… Mais passionnante car tu vis au jour le jour avec ton personnage, tu peux donc l’amener loin et le faire vivre dans beaucoup de situations différentes.

[INTERVIEW] Benoît Michel : "
Benoît [email protected] France 2

Depuis vos débuts, on a pu voir plusieurs facettes de vous. Comment voyez-vous votre évolution ?

Je ne sais pas si je suis la meilleure personne pour parler de mon évolution. Mais ce que je peux en dire, c’est que je suis toujours à la recherche de nouveaux personnages, avec des psychologies différentes et surtout loin de moi. J’aime le travail de composition. J’espère pouvoir encore défendre plein de rôles. J’ai la chance de pouvoir jouer, j’en suis très heureux.

Affaire Grégory : « Chacun prenait son rôle très au sérieux »

Vous avez pu tourner récemment pour Une affaire française, qu’est-ce que ça fait d’entrer dans le monde d’une affaire aussi médiatisée que l’affaire Grégory ?

C’était passionnant. Il y avait sur ce tournage une véritable pudeur. Même si les faits remontent à il y a plus de 30 ans. Chacun prenait son rôle très au sérieux afin de raconter au mieux et de ne pas trahir. Je sentais une vraie responsabilité chez tous les acteurs, du 1er rôle jusqu’au figurant. C’était très beau à voir. Je pense que cela va se sentir au résultat du film.

Vous aviez suivi l’enquête un peu à l’époque ?

Je n’avais pas suivi l’enquête à l’époque pour la simple et bonne raison que je n’étais pas de ce monde ! Mais je connaissais l’affaire et je m’y étais intéressé après. Je connaissais bien les différentes étapes de l’enquête avant de commencer le tournage. Ca m’a beaucoup nourri pendant le tournage.

« J’adorerais jouer avec Leo DiCaprio, Tom Hanks… »

Quel est votre meilleur souvenir de scène tournée pour la télévision ?

C’est difficile de répondre à cette question. Mais si je devais en choisir une… disons, une scène tournée avec Aurélien WIIK sur la saison 1 de La Vengeance au yeux clairs.
Nous jouons deux frères. Deux frères qui n’arrivent pas à communiquer. Nous sommes dans une belle voiture puissante. Et Aurélien, pris de folie, se met à accélérer pour me faire peur, et vient percuter quelqu’un de plein fouet. Pris de panique je sors de la voiture, la personne percutée gît sur le sol, à moitié mourante et Aurélien sort une arme et l’abat, sous mes yeux.

C’était une scène pleine de tension dramatique et folle. En plus c’était la nuit, c’était très peu éclairé… On avait tellement l’impression que c’était vrai que j’en oublié les caméras. J’ai adoré tourner ça … Mais j’en ai plein d’autres souvenirs de télévision. Des souvenirs de fous rires, de tension dramatique, de larmes, d’émotions. Je vous en donnerai d’autres la prochaine fois !

Vous avez pu jouer avec de nombreux comédiens/comédiennes, avez-vous un souvenir, une anecdote précise avec l’un d’eux ?

J’ai l’habitude de ne pas être spectateur quand je joue avec des comédiens et comédiennes renommées. Mais j’ai eu la chance de tourner avec Thierry Frémont. Juste avant de tourner avec lui, j’avais vu sa performance dans le téléfilm où il jouait Francis Heaulmes. Eh bien quand j’ai joué avec lui, où il m’interroge en tant que commissaire, je n’arrivais pas à me sortir de la tête que j’avais en face de moi un tueur en série, c’était troublant. J’avais presque peur !

Avec qui rêveriez-vous de jouer un jour?

Il y en a un sacré paquet ! J’adorerais jouer avec Leo DiCaprio, Tom Hanks, Shia Leboeuf, Matthew McConaughey. Il y en a plein : André Dussollier, Marion Cotillard, Pierre Niney, Francois Civil, Jean Dujardin, Benjamin Lavergne, Jacques Gamblin, Benedict Cumberbatch, Brad Pitt, j’arrête là ?

Un nouveau projet d’écriture de programme court

Quels sont vos projets prochainement ?

Alors la saison 2 d’Astrid et Raphaëlle va sortir dans quelques semaines et le tournage de la saison 3 devrait débuter cet été. Il y a la sortie également cette année de l’Affaire Française. Je serai pas mal dans vos écrans cette année. En parallèle, j’ai intégré l’Ecole HOBO CINE à Bordeaux, j’ai donc plein d’élèves à chouchouter ! Je travaille sur un nouveau projet d’écriture de programme court avec ma Compagnie de théâtre, La Compagnie File Agathe. Nous sommes également en train de monter un nouveau spectacle. Et deux spectacles tournent toujours, pas en ce moment même mais on a hâte de refouler les planches. Et comme tous les ans, mon Festival de théâtre Drôles de Mômes dont j’assure l’organisation et la programmation artistique.

Etes-vous prêt à accueillir notre équipe afin de montrer une journée type d’un acteur ?

Avec plaisir ! Faut voir ça avec madame Covid mais moi, je serais ravi !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :