Kim Glow dérape (encore) et compare le coronavirus aux camps de concentration

Kim Glow dérape (encore) et compare le coronavirus aux camps de concentration
Dans une story Instagram, Kim Glow a tenté d'analyser les origines du coronavirus. Une sortie ubuesque qui n'est pas passée inaperçue.

Pour Kim Glow, c’est désormais une « évidence ». Elle a eu ce qu’elle décrit comme un « moment de lucidité« . Pour la candidate de télé-réalité, le coronavirus serait une « guerre pour éliminer les plus faibles« . Une sortie aux relents de théorie du complot qui fait polémique. Verbatim.

Kim Glow déclenche une nouvelle polémique

A chaque semaine, ou presque, une nouvelle polémique pour la starlette. Au début de l’épidémie, elle s’était retrouvée coincée en Tunisie et avait alors demandée à être rapatriée à bord d’un avion militaire pour fuir « cette dictature ». Si elle a présenté des excuses, Kim Glow s’était ensuite lâchée sur ceux qui ont une « petite vie de merde à travailler pour un SMIC« .

Acte 3 donc, les origines du coronavirus. Dans sa story Instagram, ce samedi 9 mai 2020, Kim Glow a donc estimé que l’on nous prenait pour des « cons » avec le coronavirus. Il s’agirait ainsi selon elle « d’une guerre bactérienne » qui aurait été déclenchée par que nous sommes « trop » sur la planète ».

Plus avant dans sa déclaration sur les réseaux sociaux, elle poursuit sûre d’elle : « ils ont créé ce virus pour que les plus faibles ils crèvent ». C’est alors qu’elle tente de dresser un parallèle historique.

C’est une sorte de… Comme le truc qu’on étudie à l’école là… Comment ça s’appelle… Les camps de concentration. Bah voilà. Là, en gros, c’est une guerre pour les plus faibles. C’est horrible mais c’est vrai.

Une déclaration tapageuse qui a provoqué de multiples réactions sur les réseaux sociaux.  Certains n’hésitent pas à dresser un parallèle avec l’actrice Juliette Binoche, qui a aussi relayé une théorie du complot cette semaine.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :