Kim Glow : angoissée par le Coronavirus, elle s’excuse après ses propos déplacés

Kim Glow : angoissée par le Coronavirus, elle s’excuse après ses propos déplacés
Bloquée en Tunisie à cause du Coronavirus, Kim Glow a choqué les internautes. De retour en France, la candidate de télé-réalité tient à s’expliquer.

Ce lundi 16 mars 2020, Kim Glow a bien failli perdre son sang-froid. Bloquée en Tunisie, la jeune femme a souhaité être rapatriée en France :.

Il faut qu’on aille s’inscrire sur les listes de rapatriement à l’ambassade. On essaie de voir le bon côté des choses et de faire comme si on ne stressait pas.

Expliquait l’ex-candidate des Anges qui passait des vacances au soleil.

Mais arrivée à l’aéroport de Carthage, la trentenaire a été témoin d’une scène de violence qui lui a fait perdre ses moyens.

« C’est la dictature ici »

Paniquée à l’idée de ne pouvoir embarquer, Kim Glow a publié une story Instagram qui a été vivement critiquée :

Tout le monde se renvoie la balle de ping pong. Au bout d’un moment je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas d’avion militaire qui nous rapatrie. C’est rigolo deux minutes mais ce n’est pas notre pays ici. Ça ne rigole pas ici, c’est la dictature.

Évidemment, ces propos ont choqué de nombreux internautes qui n’ont pas hésité à faire part de leur indignation.

Des excuses très attendues

Consciente d’être allée trop loin et d’avoir tenu un discours indécent, l’ex-meilleure amie de Shanna Kress a tenu à s’expliquer :

C’est quoi cette polémique sur le mot dictature que j’aurais dit ? Alors écoutez-moi bien j’étais en stress, apeurée, je sais même pas ce que c’est une dictature donc si vous vous êtes tous parfaits et que vous savez ce que vous dites, ben ok, parfait, moi j’étais en stress.

A-t-elle avoué avant de poursuivre :

C’était sans doute politiquement incorrect néanmoins n’y voyez là aucune attaque personnelle. J’aime votre pays j’y viens trois fois par an. Comprenez bien que les circonstances étaient atténuantes, mes mots ont dépassé mes pensées, je ne souhaitais pas blesser personne.

A-t-elle ajouté avant de demander à ses fans de « rester soudés en cette période de crise sanitaire ».

Hélas, la jeune femme a peiné à convaincre la totalité de ses followers.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :