Illan Castanovo (LPDLA9) en larmes sur les réseaux : « Alix a détruit ma vie ! »

Illan Castanovo (LPDLA9) en larmes sur les réseaux : « Alix a détruit ma vie ! »
Visé par des accusations d'agression sexuelle, dont une sur mineure, Illan Castronovo est actuellement au plus bas. Ce samedi 4 décembre 2021, il n'a pu retenir ses larmes dans une story qui n'a cependant pas ému tous les internautes.

Rien ne va plus pour Illan Castronovo depuis les révélation fracassantes d’Alix Desmoineaux lors d’une interview accordée à Melty. La candidate découverte dans Zéro Complexe 2 accusait un célèbre candidat de télé-réalité, toujours à l’antenne, d’agression sexuelle sur mineure. Bien qu’elle n’ait cité aucun nom, celui d’Illan a rapidement évoqué, ce qui a fait réagir le Lyonnais.

Illan Castronovo
Illan Castronovo @ Instagram

Par la suite, les langues se sont déliées et plusieurs candidats ont avoué qu’ils étaient bien au courant de cette histoire. De plus, d’anciens témoignages de jeunes femmes avec lesquelles Illan aurait eu un comportement plus que déplacé ont ressurgi.

Une défense incohérente

Après avoir longtemps nié les accusations sur les réseaux sociaux, Illan s’est défendu plutôt maladroitement sur le plateau de Touche Pas à mon poste. Une défense qu’il a réitérée dernièrement dans l’émission de Nabil El Moudni, La Bande à Nabilflix, diffusée sur YouTube.

Le jeune homme a confié au blogueur et à son équipe qu’il vivait une période très sombre et qu’il était au plus mal. Il se ferait même suivre par un psychologue, tandis qu’Isabeau Delatour, sa chérie qui n’a pas hésité à voler à son secours, serait quant à elle « en dépression« . Des propos qui n’ont pas du tout ému Chani Lenglet, dont une petite réflexion a fait Illan quitter l’émission en colère. Mais Chani n’a pas été la seule à ne pas avoir été attendrie par la détresse du charo.

Illan Castronovo en pleurs sur les réseaux

Ce samedi 4 décembre 2021, Illan a complètement craqué. C’est en larmes que le candidat découvert dans 10 Couples Parfaits a pris la parole sur Instagram :

J’en peux plus ! J’essaye de garder la face mais j’arrive plus… Arrêtez, au moins s’il vous plaît, laissez ma famille tranquille, juste ça. (…) Ils ont rien demandé.

Visiblement bouleversé, Illan a expliqué :

Je pleure parce que je suis tombé encore sur une interview de Sam Zirah et ils me laissent pas tranquille. Ils ont en train de me comparer à Marc Dutroux. En fait, vous voulez quoi ? Vous voulez que je meure, c’est ça ? (…) C’est très dur, ils disent des atrocités. (…) Y a même pas d’enquête, y a rien du tout !

Et d’ajouter, entre deux sanglots :

Je suis quelqu’un de fort mais là je craque. Beaucoup de monde m’a tourné le dos, Alix a détruit ma vie ! Pour rien. (…) Je suis en train de tout perdre…

Les internautes se disent pas dupes

Mais si Illan s’attendait à recevoir une vague de soutien, c’est plutôt l’inverse qui s’est produit. Les internautes ont en effet été nombreux à douter de son chagrin, persuadés qu’il versait des larmes de crocodile pour tenter de mieux susciter la compassion. Il a ainsi eu droit à pas mal de railleries, comme on peut lire sur la Toile :

Votre pote Illan, il s’affiche à pleurer en plus on comprend rien quand il parle.

À son âge, comment on peut pleurer comme ça ?

OMG, dites à Illan de se ressaisir là, je suis trop mal à l’aise.

Ah il a décidé d’utiliser la technique larmes de croco, frère, tu te tapes trop la honte !

Alix Desmoineaux et Nathanya Sion ont également réagi à la story qui, elles non plus, ne les a absolument pas touchées.

Illan Castronovo a néanmoins reçu quelques messages bienveillants de la part de ses fans, qui ont condamné les tweets moqueurs et fait part de leur soutien :

Je suis vraiment attristé de tout ce qui se passe pour Illan. C’est malheureux de le dire mais dans la vie, faut toujours se méfier de tout le monde. Courage à toi et à tes proches.

Qu’en pensez-vous ? Réelle détresse ou tentative de manipulation ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :