Meghan Markle : Ce détail qui prouve qu’elle ne veut plus entendre parler des Windsor

Meghan Markle : Ce détail qui prouve qu’elle ne veut plus entendre parler des Windsor
Meghan Markle ne veut plus être associée à la famille royale britannique. En témoigne le certificat de naissance de sa fille, Lilibet, sur lequel n'est pas mentionné son statut de duchesse.

Cela va maintenant faire plus d’un an que Meghan Markle et le prince Harry ont pris la décision de jouir d’une vie sans contraintes aux États-Unis. Depuis qu’ils ont officiellement renoncé à leurs engagements, les époux rebelles ont peu remis les pieds au Royaume-Uni. Le prince Harry a fait le voyage seul à deux reprises vers sa terre natale, pour de tristes raisons.

Au mois d’avril, il revenait enterrer son grand-père, le prince Philip. Puis en juin dernier, c’est pour rendre hommage à sa mère, Lady Diana, qu’il faisait son retour. Et à chaque fois, le duc de Sussex ne s’est pas attardé auprès des siens.

Depuis l’interview choc qu’elle a accordée avec son mari à Oprah Winfrey, Meghan Markle ne s’est plus exprimée dans la presse à propos de sa belle-famille. Mais elle n’a visiblement pas fini d’afficher sans regrets ses distances avec les Windsor.

Prince Harry et Meghan Markle enceinte lors de leur interview avec Oprah Winfrey en mars 2021
Prince Harry et Meghan Markle enceinte lors de leur interview avec Oprah Winfrey en mars 2021
Crédit @capture OWN

Un détail qui fait la différence

Faudra-t-il à l’avenir cesser d’évoquer Meghan Markle par son titre de duchesse de Sussex ? En effet, sur le certificat de naissance de sa fille, qui a vu le jour le 4 juin dernier, les titres royaux de l’ancienne actrice américaine ne sont pas mentionnés. Il est seulement indiqué son nom complet, Rachel Meghan Markle, contrairement à son mari, qui lui, est cité comme Son Altesse Royale, le duc de Sussex.

Cette absence de mention a de quoi susciter quelques interrogations. Car lors de la naissance d’Archie en 2019, Meghan Markle s’était bien présentée sur les documents officiels en faisant état de ses titres royaux. Et l’ambiance n’était déjà plus au beau fixe entre la jeune maman et Buckingham Palace.

Kate Middleton attaquée par Meghan Markle : Le prince William s'en mêle... et contre-attaque !
Le prince William, Meghan Markle et le prince Harry @Dr

Si Meghan Markle reste officiellement Son Altesse Royale, la duchesse de Sussex, elle ne peut plus user de cette appellation depuis qu’elle n’est plus un membre actif de la famille royale.

Archie et Lilibet, héritiers royaux

Bien que les tensions soient toujours vives entre les Sussex et les Windsor, les enfants du prince Harry et Meghan Markle devraient néanmoins hériter du titre de prince et princesse. Mais seulement une fois que le prince Charles accédera au trône.

D’après l’historien Robert Lacey, le prince de Galles, qui n’a pas que des admirateurs en son royaume, ne devrait pas rompre avec la tradition :

Je ne pense pas qu’il prendra la décision impopulaire et hostile de supprimer le statut royal de ses petits-enfants.

A confié l’auteur de Battle of Brothers, un ouvrage consacré aux deux fils du prince Charles.

Mais désormais devenue persona non grata au sein de sa belle-famille, Meghan Markle n’a certainement que faire de cette information.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :