Afghanistan : Le message du prince Harry et de Meghan Markle divise les Britanniques

Afghanistan : Le message du prince Harry et de Meghan Markle divise les Britanniques
Le prince Harry et Meghan Markle ont tenu à adresser un message de soutien au peuple afghan. Une grande majorité tente de fuir les talibans, qui ont repris le pouvoir en Afghanistan. Seulement, l'initiative des Sussex a été vivement critiquée par certains.

La situation en Afghanistan est actuellement au cœur de l’actualité. Personne ne s’attendait en effet à ce que les talibans, chassés en 2001 par l’armée américaine, reprennent le pouvoir vingt ans après. En tout cas pas aussi rapidement. Car même si les USA avaient signé un accord avec eux en février 2020 pour le moment où ils reprendraient le pouvoir, il y a quatre mois, les talibans ne contrôlaient encore que 15% du pays.

C’est sans même avoir cherché à négocier avec les rebelles que l’ancien président, Ashraf Ghani, a fui aux Émirats arabes unis et abandonné le pays aux mains des membres du mouvement islamique.

Aussi, le monde entier a actuellement les yeux rivés sur la région. De nombreux chefs d’État et personnalités se sont exprimés cette semaine, inquiets de l’évolution de la situation. À l’image du prince Harry et Meghan Markle, qui ont pris la parole ce mardi 17 août.

Le prince Harry : Megham Markle est enceinte ! Découvrez la photo de son ventre arrondi
Meghan Markle et le prince Harry @Getty Images

Un message qui passe mal

Sur le site Internet de leur fondation Archewell, les parents des petits Archie et Lilibet ont publié un message dans lequel ils expriment « avoir le cœur brisé » par ce coup d’État. Ils ont également déclaré ressentir une « immense douleur due à la situation en Afghanistan », qui les laisse « sans voix ». D’autant plus que le prince Harry, qui a servi dix ans dans l’armée britannique, a été déployé deux fois dans le petit pays d’Asie centrale. Toutefois, certains observateurs ont été loin d’être sensibles à la démarche du couple rebelle.

Angela Levin, biographe royale, a ainsi jugé le communiqué « condescendant » et publié uniquement pour faire bonne figure. La présentatrice de TalkRadio, Julia Hartley-Brewer, a quant à elle raillé les propos du couple, qui rappelle que « nous pouvons mettre nos valeurs en action ensemble » :

Dieu merci, Harry et Meghan ont parlé de l’état terrible du monde. Alors maintenant, nous savons tous ce que nous sommes censés ressentir, dire et faire.

A-t-elle ironisé.

Le prince Harry et Meghan Markle, en froid avec les présidents américains ?

Un détail a également fait tiquer les experts royaux. Dans leur communiqué, le prince Harry et Meghan Markle n’ont à aucun moment mentionné Joe Biden, l’actuel président des États-Unis. Ils avaient pourtant vivement encouragé les Américains à voter pour l’ancien vice-président de Barack Obama.

D’ailleurs, en parlant de ce dernier, Harry et Meghan ont brillé par leur absence lors des festivités grandioses organisées pour les 60 ans du mari de Michelle Obama. Les jeunes parents s’étaient pourtant affiché proches de l’ancien couple présidentiel lorsqu’ils ont emménagé en Californie en 2020. Mais il se murmure que Barack Obama n’aurait pas vraiment apprécié les sorties médiatiques du prince Harry, qui a multiplié les attaques contre la famille royale britannique.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,