Meghan Markle fête ses 40 ans : Son nouveau projet ne fait pas l’unanimité

Meghan Markle fête ses 40 ans : Son nouveau projet ne fait pas l’unanimité
D'après The Sun, la dernière campagne lancée par Meghan Markle à l'occasion de son quarantième anniversaire n'a pas rencontré le succès escompté. Découvrez-en plus ci-dessous.

Meghan Markle a fêté ses 40 ans ce mercredi 4 août. C’est dans sa villa de Santa Barbara, qu’elle partage avec le prince Harry, que la jeune maman a tenu à fêter l’événement en grande pompe. Elle a ainsi fait appel aux services de Colin Cowie, un professionnel de l’événementiel célèbre outre-Atlantique. Ce dernier, dont la réputation n’est plus à faire, a notamment été déjà sollicité par Jennifer Aniston ou encore Tom Cruise.

Une initiative qui ne fait pas se bousculer les foules

Pour l’occasion, beaucoup espéraient que les Sussex allaient dévoiler des clichés inédits de leurs enfants en ce jour spécial, notamment Lilibet, qui a vu le jour en juin dernier. Mais Meghan Markle avait un tout autre projet en tête.

Celle qui est devenue persona non grata au sein de sa belle-famille a en effet lancé une campagne sur les réseaux sociaux intitulée 40×40. Féministe convaincue, l’ancienne actrice américaine a ainsi demandé dans une vidéo postée sur le site de sa fondation Archewell à « 40 amis de donner 40 minutes de leur temps pour encadrer une femme qui se prépare à réintégrer le marché du travail« . Et d’encourager sa communauté virtuelle à faire de même et à témoigner de leurs expériences en utilisant les hashtags #40×40 et #CompassionInAction.

Meghan Markle et le prince Harry bientôt en difficulté financière ?
@BestImages

Toutefois, le message n’aurait pas vraiment été bien entendu.

Une baisse de popularité certaine ?

Depuis leur interview choc accordée à Oprah Winfrey, le prince Harry et Meghan Markle n’ont plus vraiment la côte aux États-Unis. S’ils avaient reçu au départ le soutien fervent des Américains lorsqu’ils se sont installés en Californie, les sorties médiatiques dénigrantes du prince Harry envers la monarchie ont eu de quoi agacer au pays de l’oncle Sam.

D’après les informations du Sun, le mouvement lancé par Meghan Markle n’aurait pas suscité l’engouement souhaité. Le tabloïd a analysé les interactions vingt-quatre heures après la mise en ligne de l’ancienne actrice américaine de la série Suits. Et ce jeudi 5 août, seulement 217 publications contenant les hashtags créés par l’épouse du prince Harry ont été partagées. Des statistiques décevantes pour une action qui semble tenir à cœur à la duchesse rebelle.

Megan Markle peut toutefois compter sur le soutien de ses proches. Ainsi, la poétesse américaine Amanda Gorman, la chanteuse Adèle ou encore Stella McCartney n’ont pas hésité à relayer le mouvement.

La princesse Eugénie d’York, dont le mari a été récemment aperçu en charmante compagnie lors d’un voyage d’affaires, n’a pas été en reste. Elle a publié une story Instagram dans laquelle elle explique consacrer « 40 minutes de mentorat pour soutenir des femmes à réintégrer le marché du travail ».

Un soutien inattendu.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :