Adil Rami sur sa rupture avec Pamela Anderson : « Je pourrais la jouer sale, balancer nos sextapes »

Adil Rami sur sa rupture avec Pamela Anderson : « Je pourrais la jouer sale, balancer nos sextapes »
Un an après sa rupture houleuse avec Pamela Anderson, Adil Rami dévoile sa vérité dans son autobiographie baptisée "Autopsie"... dans laquelle il évoque également ses rencontres avec Zahia Dehar.

C’est ce qu’on appelle une rupture houleuse. En juin 2019, Pamela Anderson annonçait sa rupture avec Adil Rami. Une séparation qui marquait la fin de cette idylle qui, selon les dires de la comédienne, n’avait rien d’un conte de fées. En effet, non seulement la jolie blonde accusait le footballeur d’avoir mené une double vie, mais elle affirmait également avoir été violentée par celui-ci.

Une rupture très médiatisée

Alors que cette rupture a fait couler beaucoup d’encre, entachant au passage l’image du champion du monde, ce dernier confiait récemment qu’il révélerait toute la vérité sur cette histoire dans son autobiographie. Intitulé Autopsie, cet ouvrage est attendu dans les librairies ce jeudi 15 octobre 2020. Mais nos confrères du Figaro en dévoilent d’ores et déjà les bonnes feuilles… dont un extrait sur sa séparation avec Pamela Anderson.

A l’époque, Adil Rami se contente de tacler son ex via les réseaux sociaux. Il affirme alors avoir été « traîné dans la boue » par la comédienne… et promet au passage de se venger. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa vengeance aurait pu être terrible, comme il l’explique dans son autobiographie.

« La machine à broyer est en marche »

En effet, c’est à travers la plume de Géraldine Maillet que le footballeur révèle :

La machine à broyer est en marche. Mais je ne montre rien, je ne me défends pas, je ne balance rien. Je pourrais la jouer sale, assumer le carnage puisqu’elle a mis ma famille dans la tempête, balancer nos sextapes, ses mails, ses poèmes, ses sms fous d’amour qui l’atomiseraient médiatiquement.

Vous l’aurez compris, les deux ex auraient pu se déchirer encore plus… S’il n’en a rien fait, Adil Rami a toutefois souhaité se défendre via cet ouvrage dans lequel il évoque également… une certaine Zahia Dehar.

« Elle me glace autant qu’elle me fait de la peine »

En effet, l’ancien Marseillais se confie aussi au fil des pages sur ses virées nocturnes au cours desquelles il a rencontré l’ancienne escort. Mais Adil Rami l’assure, il a toujours refusé les services de la jeune femme qu’il qualifie « d’un peu étrange« .

Le footballeur continue :

Je dis au type que je ne suis pas intéressé. Même pour une nuit, je veux des belles histoires. (…) À chaque virée parisienne ou presque, je retombe sur cette fille et son regard d’enfant perdu qui me fixe et qui me tourne autour. Elle s’approche, je m’éloigne. Elle entame la conversation, je me détourne et préfère parler ailleurs. Elle me glace autant qu’elle me fait de la peine. Elle ne sourit jamais et ne glousse pas comme les autres.

Zahia répondra-t-elle au champion du monde de football ?

Plus sur le sujet