Adil Rami « traîné dans la boue » par Pamela Anderson : Quand le footballeur se compare à Johnny Depp

Adil Rami « traîné dans la boue » par Pamela Anderson : Quand le footballeur se compare à Johnny Depp
Voir le diaporama
1 Photos
1
Adil Rami « traîné dans la boue » par Pamela Anderson : Quand le footballeur se compare à Johnny Depp
1

Accusé de violences conjugales par Pamela Anderson, Adil Rami est sorti de son silence sur les réseaux sociaux. Le footballeur s'est exprimé sur Instagram où il s'est comparé... à Johnny Depp.

Adil Rami souhaitait que sa rupture avec Pamela Anderson  reste de l’ordre du privé. Mais la comédienne en a décidé autrement. Elle s’est longuement épanchée sur le sujet sur les réseaux sociaux. Ainsi, après avoir qualifié le champion du monde de football de « monstre », elle a expliqué qu’il avait mené une double vie tout au long de leur relation. En effet, l’ancienne star de la série Alerte à Malibu a accusé son ex de l’avoir trahie, tout comme la mère de ses deux fils, Sidonie Biémont.

Pamela Anderson ne s’est pas arrêtée là. Elle a également accusé le footballeur de l’avoir violentée. Des accusations qu’il a immédiatement démenties… provoquant la colère de la comédienne. En effet, cette dernière n’a pas hésité à dévoiler des vidéos et des sms compromettants afin de prouver ses dires.

Adil Rami et Johnny Depp, même combat ?

Adil Rami est sorti une nouvelle fois de son silence. Le footballeur s’est exprimé dans sa story Instagram où il s’est comparé… à Johnny Depp. Pour rappel, le comédien a lui aussi été accusé par son ex de violences conjugales. Des accusations qu’il a toujours démenties.

En légende d’un cliché du héros de Pirates des Caraïbes, le comédien a écrit :

Laisse-les te détester. Assure-toi juste qu’ils épellent correctement ton nom.

En colère contre son ex, il se murmure que le footballeur songerait à se venger. Ainsi, il aurait confié à ses proches :

Elle m’a traîné dans la boue, elle va le payer.

Est-il passé déjà à l’attaque ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :