La belle blonde Sasha Pieterse a été connue par le grand public à l’âge de 14 ans dans la série Pretty Little Liars dans le rôle d’Alison DiLaurentis. A l’époque, la jeune femme arbore une silhouette très filiforme à l’image des cheerleaders américaines. Malheureusement, suite à des problèmes de santé, l’actrice a pris du poids tout au long de la série et a été victime tout comme Khloé Kardashian de bodyshamming.

Même si cette période est loin derrière elle, Sasha Pieterse a décidé d’en reparler et de se confier à ce sujet. Elle a participé pendant quatre semaines à la version américaine de Danse avec les Stars. Une expérience riche en émotions qui a permis à la jolie blonde de se sentir libérée de ses complexes et qui l’a amené à se confier au sujet de sa maladie.

Une expérience libératrice

L’interprète d’Alison DiLaurentis souffre d’une maladie hormonale, le syndrome des ovaires polykystiques qui lui a fait prendre beaucoup de poids. C’est pendant l’émission qu’elle se confie à ce sujet :

J’ai pris 31 kilos en deux ans. C’était vraiment douloureux, surtout la manière dont les gens ont réagi. Ils disaient des choses comme « Elle est enceinte », « Tu es grosse ». Ils étaient en colère voire même furieux que je ressemble à ça. C’est l’une des choses les plus dures que j’ai eu à endurer.

Ce n’est que très récemment que Sasha Pieterse a connu l’existence de cette maladie. Un problème qui n’avait rien à voir avec son alimentation. Au début de l’émission, la star avait déjà perdu 7 kilos, depuis elle en a perdu 16 au total, une transformation incroyable.

Nous sommes à mi-chemin de la compétition et j’ai perdu 16 kilos. C’est vraiment magique.

Elle s’est également confié à ce sujet au site E !News :

C’est un grand soulagement. Je suis heureuse que les gens le sachent. Il s’agit vraiment de sensibilisation et de montrer à certaines personnes qu’elles peuvent l’avoir. Je veux vraiment que les femmes qui en souffrent comprennent ce qui leur arrive car cela vous affecte dans votre vie. Cela peut mener au cancer des ovaires, à l’infertilité, au cancer du sein et à toutes sortes de choses.

Aujourd’hui, Sasha Pieterse, âgée de 21 ans est plus forte que jamais. Une expérience qui l’a aidé à s’assumer et à se libérer. Un bel exemple pour toutes les femmes qui n’arrivent pas à accepter leur corps, complexées par l’image qu’impose la société d’une silhouette mince.