Ophélie Meunier revient sur les violentes critiques qui l’ont blessées

Ophélie Meunier revient sur les violentes critiques qui l’ont blessées
Violemment attaquée sur les réseaux sociaux lorsqu’elle a succédé à Daphné Bürki, Ophélie Meunier s’est confiée sur la façon dont elle a surmonté ces critiques.

A la rentrée 2015, Ophélie Meunier avait laissé Le Petit Journal pour prendre la suite du Tube sur Canal + alors que Daphné Bürki partait pour La Nouvelle Edition.

Et pour son premier numéro, l’ancienne chroniqueuse de Yann Barthès n’a pas montré son meilleur jour :

J’étais super stressée, c’était la première émission que je présentais de ma vie.

A-elle reconnu dans Le Grand Direct des Médias, sur Europe 1 ce vendredi 2 septembre.

J’étais extrêmement stressée, j’étais pas bien dans mes baskets. Ça s’est vu, je l’ai vu aussi.

A-t-elle poursuivi en ajoutant ne pas avoir été satisfaite du résultat lorsqu’elle s’est vue à l’écran.

Quand je me suis vue, je me suis vraiment décomposée face à ma télévision. J’ai eu très chaud.

Mais Ophélie Meunier n’a pas été la seule à avoir estimé que l’émission était très médiocre. En effet, certains téléspectateurs ont fait savoir leur mécontentement avec beaucoup de virulence.

Ainsi, sur les réseaux sociaux, la journaliste a dû encaisser pléthore de critiques désobligeantes voire très acides :

Ça touche, sur le coup, on ne peut pas dire le contraire. Quand les gens tweetent ou font des commen­taires, s’ils pensent qu’on ne le voit pas, c’est pas vrai. On les voit.

Pourtant, loin de se laisser abattre, Ophélie Meunier est sortie renforcée de ces attaques :

Je fais la part des choses. Il y en a qui sont très durs et peut-être parfois plus gratuits que d’autres. En tout cas, ceux qui pointent les bonnes choses, je les écoute et après la douleur passée, derrière, ça donne envie de mieux faire et de transformer l’essai.

Et c’est justement c’est ce qu’elle a fait la saison dernière, puisque Le Tube n’a cessé de s’améliorer au cours de l’année.

Aujourd’hui Ophélie Meunier s’apprête à relever un nouveau défi en faisant sa rentrée à la présentation de Zone Interdite sur M6.

Dimanche 4 septembre, elle lancera le premier numéro, consacré à Monaco.

Pour sa grande première à la présentation d’une émission en prime-time, la jeune femme mesure l’importance de l’enjeu :

C’est une exposition forte et je pense qu’il y aura un retour des téléspectateurs et de visibilité qui sera en conséquence.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :