Débat sur la chloroquine : Anne Sinclair tacle Didier Raoult et Donald Trump !

Débat sur la chloroquine : Anne Sinclair tacle Didier Raoult et Donald Trump !
Anne Sinclair n'a pas hésité à dire le fond de sa pensée au sujet du professeur Didier Raoult et du Président des États-Unis Donald Trump.

La chloroquine est le sujet majeur du moment en France. Alors que l’épidémie de coronavirus continue de faire des ravages à travers le monde, le traitement défendu par le professeur Didier Raoult continue de faire débat. Si une nouvelle étude remet en cause son intérêt médical, le scientifique peut compter sur des soutiens de poids. Mais, il a aussi ses détracteurs, comme vient de le prouver à nouveau Anne Sinclair.

Anne Sinclair se lâche contre le « rebelle »

La journaliste n’a pas sa langue dans sa poche depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Après avoir recadré Laurent Delahousse il y a quelques semaines, c’est désormais le professeur Didier Raoult qui en prend pour son grade. Lundi 25 mai, invitée sur le plateau de C à vous sur France 5, elle s’est montrée particulièrement piquante à son égard.

Ils parlent du gouvernement qui empêche le malheureux Didier Raoult, qui par ailleurs s’exprime beaucoup, de pouvoir s’exprimer, lui est anti-système donc sa parole est forcément meilleure que celle des autorités.

Ces dernières semaines, le professeur Didier Raoult est en effet interrogé par de nombreux médias, bénéficie du soutien de personnalités comme Jean-Marie Bigard et se trouverait aussi en contact direct avec Emmanuel Macron de façon régulière. De quoi nourrir des interrogations pour Anne Sinclair. 

Est-il si rebelle que ça ? Il a son système à lui, ses fans, il a même des gens qui se déplacent de Paris pour l’entendre comme Emmanuel Macron

souligne la journaliste. Elle en profite aussi pour tacler Donald Trump, le président américain. Si celui-ci a récemment révélé prendre de la chloroquine, il a aussi recommandé un traitement à base… d’eau de javel !

Je pense que Donald Trump a du souci à se faire pour son propre dosage personnel, parce que comme il le disait : ‘Je le sens, j’ai une intuition’. Comme il le disait d’ailleurs pour le désinfectant et l’eau de javel.

Emmanuel Macron n’est pas oublié par cette séance de règlement de comptes. Alors que le chef de l’État multiplie les contacts avec Jean-Marie Bigard, Eric Zemmour ou Philippe de Villiers, n’en fait-il pas un peu trop ?

On voit bien qu’Emmanuel Macron essaie de cajoler un peu ceux qui justement se disent hors système

regrette Anne Sinclair.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,